Mike Oldfield - Guitars
3.3Note Finale

À force de le voir trottiner d’un club techno à l’autre, on en avait presque oublié que Mike Oldfield était avant tout un guitariste hors pairs. Faussement décomplexé par la sortie du dernier volet en date de sa saga tubulaire (Tubular Bells III, 1998), notre ami semblait déterminé à relever un nouveau défi : réaliser un album exclusivement interprété sur des guitares – folk, électriques, classiques et… midi ! Cette dernière lui permettra d’élargir sa palette sonique vers des zigouigouis trafiqués de basse, percussions ou claviers divers.

Inévitablement, cet étonnant amalgamme devait passer par un hommage à Hank Marvin des Shadows, influence des premiers accords et qui aura décidément laissé sa marque à un paquet de gratteux en herbe, avec la chevauchée « Cochise » en clin d’œil échotier du cultissime « Apache ». Dans le rayon des (petites) surprises, « B’Blues », un blues (c’est marqué dessus), un vrai, au phrasé distillé bien qu’un peu léger. Il faut avouer que les sons synthétiques issus de son nouveau jouet midi-transfuge pouvaient laisser dubitatifs quant à leur véritable utilité et pertinence. Le meilleur exemple étant la mini suite « Four Winds » doté d’une première partie enthousiasmante avant de se recroqueviller sur elle, ou le diptyque aérien « Embers » / « From The Ashes » d’une grande pureté mais au petit goût d’inachevé.

Ceux qui attendaient l’album acoustique pur et dur, de l’unplugged à la mode, en furent pour leurs frais. Guitars reste aujourd’hui encore un disque de vacances et de transition jouant à plein l’excès de modestie, un hommage instrumental en mode mineur coincé entre deux chaises musicales. Il renferme toutefois deux chefs-d‘œuvre incontournables de la discographie oldfieldienne : le diaphane « Muse », d’une délicatesse extrême et un « Enigmatism » lumineux capables de retourner n’importe quel contempteur de la bête. Pour ces deux splendides compositions, ce dix-huitième album peut être une expérience intéressante à défaut d’incontournable.

MIKE OLDFIELD – GUITARS

Mike Oldfield - Guitars (1999)

Titre : Guitars
Artiste : Mike Oldfield

Date de sortie : 1999
Pays : Angleterre
Durée : 42’32
Label : Warner

Setlist

1. Muse (2:09)
2. Cochise (5:13)
3. Embers (3:49)
4. Summit day (3:46)
5. Out of sight (3:46)
6. B. Blues (4:27)
7. Four winds (9:31)
8. Enigmatism (3:29)
9. Out of mind (3:44)
10. From the ashes (2:28)

Line-up

Mike Oldfield plays all sounds, including drum sounds on live guitars, midi guitars or individual guitar samples.

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires