S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Magenta - Chaos from the Stage
4.0Note Finale

L’attente aura été longue (7 ans, une paille !) pour retrouver un enregistrement live (audio/vidéo) de Magenta, mais voilà, Chaos From the Stage déboule enfin, sûr de son fait. Sans vouloir en faire des caisses ni rallonger la sauce inutilement, le format assez court de la bête (un peu plus d’une heure quarante) permet aux gallois de revisiter leur discographie en prenant soin de s’arrêter principalement sur le passé le plus récent (Metamorphosis, Chameleon, The Twenty-Seven Club). Seuls « Lust » (Seven) et le couple « Tower of Hope/Demons » (Home) remontent un peu plus loin. Mais c’est tout ! Pour l’occasion scénique, enregistrée à l’Assembly de Leamington en novembre 2015, le solide trio constitué de Christina Booth, Rob Reed et Chris Fry s’est logiquement complété de la section rythmique Dan Nelson / Andy Edwards. Nous avions aperçu ce dernier chez Kiama, l’une des révélations de 2016, initiée par… Rob Reed. La boucle est bouclée.

Bref, tout ce petit monde joue de concert pour nous offrir une prestation impeccable, que la version filmée ne plante heureusement pas. Même si la réalisation et le montage s’avèrent sans surprise – nous sommes en terrain ultra défriché – il faut reconnaître qu’ils ne bouffent jamais la laine sur le dos des musiciens et surtout, ils laissent les spectateurs apprécier la prestation avec un son très correct. L’occasion de découvrir ou redécouvrir quelques titres aussi brûlants que « Guernica », « Metamorphosis » ou « Devil at the Crossroads ». Et pour enrubanner tout cela, la voix toujours aussi belle et caressante de la gracieuse Christina, qui n’en finit plus de nous séduire… et qui nous laisse une nouvelle fois K.O. pour le compte.

MAGENTA – CHAOS FROM THE STAGE

Magenta - Chaos from the Stage (2016)

Titre : Chaos From the Stage
Artiste : Magenta

Date de sortie : 2016
Pays : Pays de Galle
Durée : 102’29
Label : Tigermoth Productions

Setlist

1. Glitterball (6:13)
2. Lust (13:04)
3. Guernica (6:38)
4. The War Bride’s Prayer / Preikestolen (6:32)
5. Devil At The Crossroads (15:01)
6*. Towers Of Hope / Demons (10:30)
7*. R.A.W. (4:35)
8. Pearl (9:23)
9. Metamorphosis (17:01)
10. The Lizard King (13:32)

Line-up

– Christina Booth / vocals
– Chris Fry / guitars
– Rob Reed / guitars, keyboards
– Dan Nelson / bass
– Andy Edwards / drums

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires