Lynyrd Skynyrd - Last of a Dyin’ Breed
3.5Note Finale

Comme souvent, le titre pourrait laisser entendre certaines choses. Le dernier d’une espèce en voie d’extinction, Lynyrd Skynyrd ? Vraiment ? Ceux qui le jurent, mains sur le cœur, devraient avant tout se concentrer sur ce nouvel album des inoxydables Rednecks d’Alabama pour comprendre que si les thèmes sont toujours là (Dieu, les flingues, les filles et tout le bastringue dans l’ordre que l’on veut), la musique héroïque des auteurs de « Freebird » ou de l’hymne monumental « Sweet Home Alabama », si prompt à rembarrer l’effronté Neil Young et son jalon « Alabama » pourtant clairvoyant, a pourtant varié d’un gros iota depuis quelques années.

En dégraissant la bête d’une bonne dose de Country et de Boogie pour ne conserver que le jus acide d’un rock heavy teinté de blues, plus proche d’un hard rock granuleux, cette version de Lynyrd Skynyrd se veut plus moderne à défaut de moderniste. L’arrivée de Johnny Colt (ex-Black Crowes) à la basse et la présence d’invités comme John5 (guitariste de Marilyn Manson) sur « Nothing Comes Easy » joue évidemment cette partition. Les chansons en bois humide d’antan font aujourd’hui place à quelque chose de plus incandescent, façon Nickelback. Le son pulsé par Bob Marlette (Neal Schon, Alice Cooper, Black Sabbath…), qui a largement participé à l’écriture, n’est pas non plus étranger à cette impression de nivellement vers le heavy. Passages très southern (« Mississipi Blood », « Start Livin’ Life Again »), ballades (« Ready to Fly », « One Day At A Time »), rock à gros riffs qui tachent (« Homegrown ») et un zest de mid-tempo (« Life’s Twisted ») composent ce treizième album studio, toujours porté par le trio Johnny Van Zant, Gary Rossington et Rickey Medlocke. Rien d’éblouissant, pas de classiques instantanés, mais de la bonne ouvrage, pleine d’énergie, idéal pour la scène. Et rien qui ne puisse annoncer une extinction de voix ou pire pour demain. Amen !

LYNYRD SKYNYRD – LAST OF A DYIN’ BREED

Lynyrd Skynyrd - Last Of A Dyin' Breed (2012)

Titre : Last of a Dyin’ Breed
Artiste : Lynyrd Skynyrd

Date de sortie : 2012
Pays : États-Unis
Durée : 45’01
Label : Roadrunner Records

Setlist

1 Last of a Dyin Breed 3:51
2 One Day at a Time 3:46
3 Homegrown 3:40
4 Ready to Fly 5:26
5 Mississippi Blood 2:57
6 Good Teacher 3:07
7 Something to Live For 4:29
8 Life’s Twisted 4:33
9 Nothing Comes Easy 4:13
10 Honey Hole 4:35
11 Start Livin’ Life Again 4:23

Line-up

Johnny Van Zant
Gary Rossington
Mark Matejka
Rickey Medlocke
Dale Krantz-Rossington
Peter Keys
Johnny Colt
Carol Chase
Michael Cartellone

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires