Loonypark - Deep Space Eight
4.0Note Finale

Le nouvel album de LoonyPark, arrive 3 ans après Perpetual et marque un changement dans la carrière du groupe : Magda Grodecka, qu’on avait entendu dans le Art Therapy de Krzysztof Lepiarczyk, prend désormais le rôle de chanteuse principale, en lieu et place de Sabina Godula-Zajac. Fait étrange c’est pourtant Sabina qui signe l’intégralité des textes de cet album…. L’autre modification vient dans l’identité graphique qui change également. Celle très marquée et particulière des 4 premiers disques, signée Lszek Kostuj, laisse la place à un design plus doux, presque féerique, travail du graphiste Rafal Barnas.

Pour le reste l’équipe reste identique avec Krzysztof Lepiarczyk à la barre (claviers, compos, arrangements, production), Piotr Grodecki à la guitare, Grzegorz Fieber derrière les futs, et Piotr Lipka à la basse. L’identité musicale de LoonyPark reste donc la même avec des compositions qui suivent le style abordé dans les albums précédents. Deep Space Eight (clin d’œil à Star Trek ?) offre huit titres tournant autour de la science-fiction et de la vie ou l’exploration de l’univers. Les compositions sont typiques du groupe : un néo progressif feutré où Lepiarczyk tisse des ambiances au tempo plutôt lent qui s’illustrent dans des morceau assez courts (entre 4 et 7 min).  Les mélodies sont carrées, entre pop faussement simple et néo progressif classique (“The Space Between Us“, “Little Girl” ou “Believe” qui apporte un petit côté électronique). Les claviers sont discrets et c’est bien souvent de la guitare et du chant que vient le relief des morceaux ( le chant de “Time Lines” ou les solos de “We Don’t Wanna Die” et “Odyssey“).

Vers la fin de l’album, “Are We Alone?“, apporte un peu de peps avec un rythme plus enlevé, et une guitare qui visite des riffs façon Saga plus que des envolées floydiennes. Surtout sur cette fin d’album se trouve le titre le plus intéressant :  “Odyssey“. Celui-ci démarre comme un titre électro-pop sur lequel brode une guitare aérienne. Ensuite, les changements de tempo se succèdent avec des passages enlevés et surtout des interventions de guitare lumineuse qui sont légion dans la deuxième moitié du titre.

Même si j’avais un faible pour la voix plus chaude de Sabina Godula-Zajac, je dois avouer que Magda Grodecka reprend le micro avec brio pour offrir un nouvel album réussi de LoonyPark. Certes, la recette est identique aux précédents, une atmosphère générale un peu nonchalante, mélancolique, presque ouatée, mais encore une fois, c’est tellement bien réalisé qu’on accroche et qu’on y revient.

LOONYPARK – DEEP SPACE EIGHT

Loonypark - Deep Space Eight (2019)

Titre : Deep Space Eight
Artiste : Loonypark

Date de sortie : 2019
Pays : Pologne
Durée : 43’48
Label : Lynx Music

Setlist

1. We Don’t Wanna Die (5:27)
2. The Space Between Us (4:39)
3. Timelines (5:09)
4. Believe (5:18)
5. Little Girl (5:24)
6. Are We Alone? (4:45)
7. Afraid of Tomorrow (6:09)
8. Odyssey (6:57)

Line-up

– Magda Grodecka / vocals
– Krzysztof Lepiarczyk / keyboards
– Piotr Grodecki / guitars, contrabass, banjo
– Piotr Lipka / bass
– Grzegorz Fieber / drums

Votre avis

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.