Liquid Wolf - Second Wind (part 1 & 2)
4.5Note Finale

Deux pour le prix d’une ! c’est en effet deux chroniques en une que je vous propose ici. Le dernier effort des finlandais de Liquid Wolf sort en effet sous la forme de deux albums parus à 6 mois d’intervalle (novembre 2016 et juin 2017), mais qu’on ne s’y trompe pas, c’est bien du même album qu’il s’agit. Même titre, seul part1 ou part2 permet de les différencier, même artwork représentant un sablier dont le contenu s’échappe un symbole d’infini… Seul la dominante couleur change… Je pense que ce disque n’est pas sorti sous la forme d’un double pour éviter un problème de diffusion/vente lié à la taille du label et la renommée (modeste) du groupe, mais l’idée est bien là. D’ailleurs la part2 n’est pour l’instant disponible qu’en numérique.

Le groupe revendique Opeth comme influence et je ne trouve pas que ce soit flagrant à l’écoute de cet album, où alors en se cantonnant aux trois derniers opus des suédois. En effet, ici, point de chant growl (tant mieux) et moins également de dextérité ou de virtuosité dans les compositions. En fait, le son lourd, le tempo plutôt lent de la plupart des titres me ramène plus à Antimatter qu’a Opeth, impression renforcée par la voix grave, un peu rocailleuse de baryton de Teijo Tikkanen qui n’est pas éloignée de celle de Mick Moss (“In Shackles“, “Pale Rider“). La parenté avec Antimatter est aussi flagrante sur les titres qui ajoutent un peu de rythmes électro aux lourdes guitares (“Every Mistake“, “Voyage Home“, l’intro de “Pale Rider” entre autres). Pour autant il serait (très) réducteur de ne voir en Liquid Wolf qu’une copie d’Antimatter. La composition du groupe incluant avec Pepa Päivinen et Pekka Nyman des instruments à vent (saxo, flûte et une putain de clarinette basse) et des percussions moins conventionnelles (vibraphone, marimba, glockenspiel) que dans pléthore de groupes. Cet apport donne la touche d’originalité au groupe et surtout donne du relief au disque avec une musique qui va parfois être presque doom (“The Utopist“, “Buck Sixtyfive“), parfois plus légère, avec flûte et guitare acoustique à la Jethro Tull (le début de “Voyage Home“, “Spit It Out“) avec comme fil conducteur la voix chaude et puissante de Sarhamaa. Si Second Wind est catégorisé en heavy prog, il est aussi plus variée et plus riche musicalement que ce simple adjectif peu laisser entendre. En restant dans le style heavy, l’apport de piano (“Silence“), de guitare sèche ou de didgeridoo (“Circle“) ainsi que les interventions aux saxos (“Hiding From Myself“) ou le dialogue sax/marimba (“Every Mistake”) amènent du relief, de la variété qui fait que même en enfilant les deux albums à la suite, on ne s’ennuie pas une seconde.

Si j’ajoute que Sami Sarhamaa à la guitare est loin d’être manchot et nous gratifie de belles envolées entre les riffs (“Every Mistake“,”The Weasel“, “Voyage Home“), on obtient au final un diptyque franchement réussi et qui au fil des écoutes s’émancipe de ses influences pour affirmer une personnalité propre. J’ai adoré et je recommande chaudement aux amateurs d’Antimatter, de Jethro Tull, des derniers Opeth ou autres Antidepressive Delivery… Bref Second Wind plaira à ceux qui aiment les ambiances lourdes et mélancoliques, avec la touche d’originalité et de classe qui fait la différence.

LIQUID WOLF – SECOND WIND (PART 1 & 2)

Liquid Wolf - Second Wind (part 1 & 2) (2017)

Titre : Second Wind (part 1 & 2)
Artiste : Liquid Wolf

Date de sortie : 2016/2017
Pays : Finland
Durée : 40’23 + 38’48
Label : Samsara Records

Setlist

1. Intro – In Shackles (6:11)
2. Toenails (5:19)
3. The Weasel (4:36)
4. Pale Rider (5:16)
5. Every Mistake (8:12)
6. The Utopist (3:51)
7. Spit It Out (6:58)

1. Time, Running (5:54
2. Silence (7:21)
3. Hiding from Myself (5:21)
4. Circle (4:17)
5. Voyage Home (4:20)
6. Buck Sixtyfive (5:45)
7. Outbound (5:50)

Line-up

– Sami Sarhamaa / Guitars, keys, backing vocals, lead vocals (2)
– Teijo Tikkanen / Lead vocals, keys, synths
– Samu Wuori / Bass
– Sami Kuoppamäki / Drums
– Pepa Päivinen / Saxes, flutes
– Pekka Nyman / Vibes, marimba, glockenspiel

 

A propos de l'auteur

Articles similaires