Le Grand Méchant Renard (et autres contes)
4.3TOP 2017
Le Grand Méchant Renard (et autres contes) (2017)

La classe incarnée. Face aux poids lourds de l’industrie de l’animation (Pixar, Disney, Dreamworks, Illumination), Le Grand Méchant Renard (et autres contes) se permet le rire et la tendresse comme avait su le faire Ernest et Célestine (2012), précédent film de Benjamin Renner césarisé et nommé aux Oscars. En adaptant sa bande dessinée avec Jean Regnaud, le réalisateur épaulé ici dans sa mise en image par Patrick Imbert provoquera sans résistance un appétit féroce pour la crêpes à la châtaigne… mais pas seulement ! Renard froussard, fête de Noël, livraison de bébé, le scénario aux dialogues drolatiques roule à pleine vitesse sur des situations gaguesques où la poésie et une folie douce donnent à l’ensemble un petit goût de farfelu qui ne déjante jamais complètement mais reste suffisamment branque pour attiser les petits et les grands. On pense évidemment aux Fables de La Fontaine et aux Contes du Chat perché de Marcel Aymé mais entre un graphisme élégant, à l’aquarelle, et une narration qui lutine ses sujets avec douceur et inventivité, Le Grand Méchant Renard (et autres contes) s’inscrit avant tout dans tradition des contes anthropomorphes savoureux et de ces œuvres humanistes et burlesques portés par son lot de poules, cochons, chiens, canards et lapins… tous conviés autour d’un nouveau César bien mérité.

Titre : Le Grand Méchant Renard (et autres contes)
Réalisé par : Benjamin Renner, Patrick Imbert
Avec : Céline Ronté, Boris Rehlinger, Guillaume Bouchède…

Année de sortie : 2017
Durée : 80 minutes

Scénario : Benjamin Renner et Jean Regnaud (adapté des bandes dessinées homonymes de Benjamin Renner)
Montage : Benjamin Massoubre
Musique : Robert Marcel Lepage
Nationalité : France
Genre : Conte

Synopsis : Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent, on y trouve des animaux particulièrement agités, un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin…

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires