Karfagen - Messages from Afar : First Contact
4.5Note Finale

Ce nouvel et neuvième album de Karfagen n’est peut-être pas tout à fait comme les précédents. Pour la première fois, Antony Kalugin annonce un concept qui s’étendra sur deux albums, chacun traité, illustré par l’une de ses formations. C’est le premier volet de ce concept, Messages From Afar: First Contact que nous présente Karfagen, le deuxième étant prévu pour le printemps 2018 cette fois sous la bannière Sunchild. Avec cette séparation, on peut raisonnablement penser à un traitement un peu différent des deux volumes de cette œuvre et c’est le volet le plus symphonique qui nous est certainement proposé sous l’étiquette Karfagen. Dès la prise en main de l’album on est en présence d’un disque typique de la formation ukrainienne, artwork dans la lignée de 7 et Spektra, digipak sur le même format et formation musicale identique (à l’exception d’Olga Vodolazhska (la rousse)). C’est à l’écoute qu’une différence saute rapidement aux oreilles… Dès le titre d’intro, “First Contact“, ce disque sonne plus comme un vrai album de groupe que comme un album de claviers avec un backing band, ce qui était parfois un reproche qu’on pouvait faire à Kalugin. Ici, si les claviers sont bien présents, la guitare de Max Velychko est souvent au premier plan et dialogue sur un pied d’égalité avec les synthés du prolifique Antony. (“First Contact“, “Foreign Land“, “Constant Flow“)…

Deuxième changement, une basse très présente, ronde et chantante (“Curious Talk“,”Faces In The Clouds“) donne une assise chaude à l’album. Karfagen étant d’obédience plutôt symphonique, c’est Camel qui vient à l’esprit lorsque qu’on écoute le premier quart d’heure de ce disque. L’album est majoritairement instrumental, seul le premier et le dernier titre possédant quelques couplets chantés. Le découpage des morceaux suit la même logique que sur Spektra, avec un premier ‘message’ d’une vingtaine de minutes regroupant les 3 premiers titres, un deuxième agrégeant les 5 suivants et le dernier morceau de 15 minutes “Constant Flow” constituant le 3eme ‘message‘. Enfin dernière nouveauté, après les cordes auxquelles Kalugin nous avait habitué avec Karfagen, ce disque accueille le saxo de Michail Sidorenko qui fait ici plus que de la figuration et apporte une chaleur et un velouté qu’on ne connaissait pas forcément à la musique de Karfagen. La musique est typique de Kalugin et reconnaissable, mais ces changements apportent vraiment un sang neuf et une originalité. L’album est globalement très mélodique, très symphonique avec de belles envolées de guitare (“Vale of Dreams“) qui entre virtuosité et feeling démontrent que Velychko est un grand guitariste et une pièce essentielle à l’exécution de la musique de Kalugin. Le dernier titre, “Constant Flow” est le plus progressif avec plusieurs sections qui s’enchaînent en alternant les breaks et des mélodies différents qui visitent le même thème.

Messages From Afar : First Contact voit Karfagen se renouveler tout en restant dans une mouvance symphonique où il excelle. La montée en puissance de Velychko apporte un équilibre rare et en fait l’opus du groupe le plus équilibré et cohérent. Ni plus ni moins…

KARFAGEN – MESSAGE FROM AFAR: FIRST CONTACT

Karfagen - Messages from Afar First Contact (2017)

Titre : Messages from Afar : First Contact
Artiste : Karfagen

Date de sortie : 2017
Pays : Ukraine
Durée : 56’15
Label : Caerllysi Music

Setlist

1. First Contact (7:14)
2. Foreign Land (7:23)
3. Curious Talk (3:30)
4. Volcano Rabbit & the Frog (5:33)
5. Faces in the Clouds (3:08)
6. Vale of Dreams (8:34)
7. Golden Fields of Rye (2:15)
8. Riding on a Rainbow (2:53)
9. Constant Flow (15:45)

Line-up

– Antony Kalugin / keyboards, percussion, vocals

With:
– Olha Rostovska / vocals, keyboards
– Max Velychko / electric & acoustic guitars
– Michail Sidorenko / alto sax
– Oleg Prokhorov / bass
– Kostya Shepelenko / drums

 

A propos de l'auteur

Articles similaires