Jon Anderson - 1000 Hands: Chapter One
4.3Note Finale

Depuis Survival & Other Stories, nous n’avions plus retrouvé Jon Anderson autrement que sur des projets connexes (Anderson Rabin & Wakeman, Anderson Ponty Band ou avec Roine Stolt) et quelques collaborations (Steve Hackett, UPF etc.) Il aura donc fallu attendre huit ans pour ce 1000 Hands (si l’on excepte les 20 minutes classiques de « Open ») et ses onze titres inédits pour un peu plus de cinquante minutes d’une musique estampillée qui sait cultiver le positif au plus profond de ses racines. Il faut dire que Jon Anderson n’est pas à proprement parler notoire ou un amateur de spleen anxiogène. Sa collaboration récente avec Roine Stolt allant un peu plus dans ce sens, le guitariste suédois étant réputé pour composer des morceaux plutôt bondissants. Mais même éloigné de son YES matriciel, le mysticisme de notre ami ne s’empêche rien et s’entiche de nombreux styles (acoustique, caraïbe, prog-rock, électro) tout en s’accompagnant d’une batterie d’invités à faire frémir (Steve Howe, Chick Corea, Rick Wakeman, Steve Morse, Bobby Kimball, Allan White, Jerry Goodman…) autour d’un solide trio (Tommy Carlton, Michael & Tim Franklin). Les signatures sont assez courtes mais deux longs morceaux méritent le détour : « Activate » avec la flûte de Ian Anderson et le jazzy-groovy « 1000 Hands (Come Up) » avec sa rythmique chaloupée (merci Billy Cobham) et le violon de Jean-Luc Ponty. Le résultat reste festif comme en témoigne « Make Me Happy », titre feel-good par excellence, le pétaradant « WDMCF » (techno et jazzy) et des chansons romantiques telles que « I Found Myself » (avec sa compagne Jane) et « Twice in a Lifetime ». Le tout avant de conclure par une reprise du morceau introductif (« Now ») développé ici (« Now and Again ») avec une infinie délicatesse. Si le contenu spirituel pourra laisser de marbre, la musique de Jon Anderson et sa voix si particulière agissent toujours autant comme un baume. Les lois de l’attraction en ligne de mire.

JON ANDERSON – 1000 HANDS: CHAPTER ONE

Jon Anderson - 10000 Hands (2019)

Titre : 1000 Hands: Chapter One
Artiste : Jon Anderson

Date de sortie : 2019
Pays : Angleterre
Durée : 50’32
Label : Opio Media

Setlist

1. Now (1:13)
2. Ramalama (3:49)
3. First Born Leaders (5:22)
4. Activate (8:51)
5. Make Me Happy (3:50)
6. Now Variations (1:02)
7. I Found Myself (5:05)
8. Twice In A Lifetime (5:06)
9. WDMCF (4:11)
10. 1,000 Hands (Come Up) (8:24)
11. Now And Again (3:39)

Line-up

– Jon Anderson / vocals, composer & co-arranger

With:
– Steve Howe / guitar
– Larry Coryell / guitar
– Tommy Calton / guitar
– Steve Morse / guitar
– Rick Derringer / guitar
– Pat Travers / guitar
– Bobby Koelble / guitar
– Christie Lenee / guitar
– Trevor Rabin / guitar
– Russel Chalk / ukulele
– Don Oriolo / ukulele
– Mitch Corbin / banjo
– Chick Corea / keyboards
– Jonathan Cain / keyboards
– Keith Heffner / keyboards
– Rick Wakeman / keyboards
– Michael Franklin / keyboards, ukulele, co-arranger, producer
– Jeff Abbott / keyboards
– Brian Chatton / keyboards
– Antonio Esposito / keyboards
– Dariusz Grabowski / accordion
– Brian Snapp / flute, sax
– Charlie DeChant / flute, sax
– Ian Anderson / flute
– Edgar Winter / sax
– Steve Walters / trumpet
– Billy Boyd / trumpet
– Brian Scanlon / trumpet
– Pat Gulotta / trombone
– Tower of Power / horns
– Jean Luc Ponty / violin
– Robby Steinhardt / violin
– Jerry Goodman / violin
– Charlie Bisharat / violin
– Olga Kopakova / violin
– Jason Thomas / violin
– Paul Fluery / cello
– Krissi Franzen / cello
– Chris Squire / bass
– Tim Franklin / bass, ukulele
– Stuart Hamm / bass
– Allan White / drums
– Billy Cobham / drums
– Matt Brown / drums
– Carmine Appice / drums
– Pat Frost / steel drums, trombone
– Steady Joseph / percussion
– Eddie Metz jr. / percussion
– Nana Academy Youth Choir
– Zap Mama / backing vocals
– Bobby Kimball / backing vocals
– Orlando Symphony Orchestra
– Michael Winslow / Fx
– Voices of Lindahl
– Violectric (Michelle Jones, Brandy Moulden, Krissi Franzen, Kaitlin Higby, Paul Fleruy, T Franklin, Jennie Landau)

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires