John Wesley - A Way You’ll Never Be
3.8Note Finale

AWay You’ll Never Be est déjà le neuvième album solo de John Wesley mais ce dernier reste avant tout connu pour avoir partagé pendant pratiquement une décenie la scène de Porcupine Tree au fil de tournées des grands Ducs : de In Absentia à The Incident. Alors que le précédent Disconnect (2014) était passé relativement inaperçu, ce nouvel opus devrait dorer le blason du guitariste influencé, notamment, par Rush, Robin Trower, Pink Floyd, Jeff Beck, Robert Fripp… et Steven Wilson bien entendu. Le résultat dégage un petit goût métal (« By the Light of the Sun ») parfumé de rythmiques vénéneuses (« A Way You’ll Never Be »).

Si ses attraits jazzy sont laissés de côtés (ou presque) pour des ambiances qui tirent ici et là sur un bluesy  (« The Silence in Cofee », « Pointless Endeavors ») ou du gros son façon seventies (« Unsafe Space », « Epic »), John Wesley a le bon goût de ne jamais privilégier sa technique au détriment des compositions. Un rock heavy explosif qui surfe sur l’impression de « déjà entendu » avec quelques dynamites crunchy aux mélodies prégnante (formidable « To Outrun the Light »). A la fois nostalgique et moderne, John Wesley livre ici son album le plus cohérent et réussi. De quoi l’extirper définitivement de l’ombre ? Réponse lors des tournées US de Marillion et Steven Wilson pour lesquels il assurera la première partie. On ne se refait pas.

JOHN WESLEY – A WAY YOU’LL NEVER BE

John Wesley - A Way You’ll Never Be (2016)

Titre : A Way You’ll Never Be
Artiste : John Wesley

Date de sortie : 2016
Pays : États-Unis
Durée : 56’14
Label : InsideOut

Setlist

1. By the Light of a Sun (5:32)
2. A Way You’ll Never Be… (7:18)
3. …to Outrun the Light (7:07)
4. The Revolutionist (5:57)
5. Nada (5:41)
6. The Silence in Coffee (5:09)
7. Unsafe Space (4:17)
8. Sun.a.Rose (6:44)
9. Epic (4:51)
10. Pointless Endeavors (3:38)

Line-up

– John Wesley (Porcupine Tree) / guitars, vocals
– Mark Prator / drums & percussion
– Sean Malone (Cynic) / bass
– Ian Medhurst / guitars

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires