Isildurs Bane & Peter Hammill - In Amazonia
4.5Note Finale

Le collectif suédois Isildurs Bane est décidément plus actif ces deux dernières années que pendant les 15 qui ont précédé.  Reprenant la recette inaugurée avec Steve Hogarth en 2017 (Colours not Found In Nature), Isildurs Bane s’est ici associé à une autre légende de la musique progressive pour co-écrire ce nouvel album. Tous les morceaux de In Amazonia sont en effet signés en commun par Mats Johansson et Peter Hammill également auteur de l’ensemble des textes, comme Hogarth avant lui. La majorité des idées viennent cependant de Johnasson, Peter Hammill ayant été approché après l’IB expo de 2017, alors que des maquettes étaient déjà écrites.

Très loin d’Off The Radar, leur précédent effort qui m’avait déçu, In Amazonia est un disque prenant très marqué par l’empreinte de Peter Hammill. Bien sûr il y a la voix, Hammill étant un chanteur habité par sa musique et ses textes, mais la musique lorgne également vers l’environnement du chanteur ou de Van Der Graf Generator, son groupe ‘historique‘.  Comme souvent avec Isildurs Bane, on retrouve des instruments singuliers, peu utilisés habituellement dans le prog, fut-il progressif.  En plus des interventions de Klas Assarsson au vibraphone, on va trouver sur ce disque des cordes (violon et alto), des vents (clarinette, saxo, trompette, flûtes) et des instruments plus exotiques tel un koto, instrument traditionnel japonais ici interprétée par Karin Nakagawa. Pat Mastelotto, vient également faire un caméo aux percussions électroniques sur “Aguirre“.

La pochette, sombre, presque lugubre, reflète bien l’univers habituel d’Hammill, autant captivant qu’inquiétant, tout  comme le morceau d’ouverture “Before You Know It“, avec ses basses lourdes et effets qu’on pourrait croire tiré d’un film fantastique. La voix d’Hammill vient se greffer là-dessus en contrepoint du koto : un titre qui nous plonge littéralement dès les premières minutes au cœur d’une forêt sombre. On pense aussi à l’ambiance d’Aguirre, le film d’Herzog, qui fournit d’ailleurs matière à un titre. Celui-ci, autant part le chant presque parlé, que par la musique renvoie au premières années d’Isildurs Bane (Cheval, Volonté de rocher).  “Under The Current“, tout en restant dans cette ambiance sourde, parait plus léger avec son intro au chant féminin chuchotée et encore le koto qui pose la base de la mélodie sur laquelle viennent petit à petit s’ajouter les autres musiciens, chant d’abord, puis basse, claviers, batterie, chaque membre du groupe apportant petit à petit sa pierre à l’édifice pour finir sur une trompette aérienne qui s’éteint doucement. Magnifique. Deux titres autour de 10 minutes suivent pour ouvrir la deuxième partie de l’album. “This Is Where” qui démarre par des percussions avec seulement la voix d’Hammill avant que tout le groupe ne fasse exploser la musique dans un titre typique des compositions du groupe, à la fois plein de rebondissements et d’inventivité contrôlée. Par contraste “The Day Is Done” parait très délicat avec la voix plaintive de Hammill presqu’uniquement accompagnée par le piano de Johansson. La tension et le climax sont tels dans ce titre que les 9 minutes qui pourraient paraître interminables semblent passer au contraire très rapidement.  “This Bird Has Flown” titre le plus court et le plus expérimental, surchargé de percussions ethniques et de clarinette basse termine le disque sur une note aussi inquiétante qu’il avait commencé.

Ce disque est franchement enthousiasmant, une fois qu’on a adhéré à l’atmosphère lourde, moite et inquiétante qu’il dégage. Comme Aguirre, le film d’Herzog, il est rempli de subtilités qu’on découvre petit à petit au fil des écoutes et propose une expérience assez captivante. Un des albums de cette première moitié d’année en ce qui me concerne

ISILDURS BANE & PETER HAMMILL – IN AMAZONIA

 

Isildurs Bane & Peter Hammill - In Amazonia (2019)

Titre : In Amazonia
Artiste : Isildurs Bane & Peter Hammill

Date de sortie : 2019
Pays : Suède & Angleterre
Durée : 40’03
Label : Ataraxia

Setlist

1. Before You Know It (7:46)
2. Under the Current (4:46)
3. Aguirre (5:17)
4. This is Where? (10:07)
5. The Day is Done (9:05)
6. This Bird Has Flown (3:02)

Line-up

– Peter Hammill / vocals, composer
AND
– Samuel Hällkvist / guitar
– Karin Nakagawa / koto, voice
– Mats Johansson / synths (ARP 2600, MiniMoog, Moog Sub 37, Nord Lead A1, Roland RS202, Sequential Circuits Pro One, Yamaha CS80, Kurzweil 2600, Oberheim Xpander), Mellotron, piano, e-piano, treatments, composer & producer
– Katrine Amsler / keyboards, electronics
– Luca Calabrese / trumpet (1-4)
– Liesbeth Lambrecht / violin (2,3), viola (2,4)
– Axel Croné / bass, bass clarinet, tenor sax, guitar, synth, grand piano, clavinet, percussion
– Kjell Severinsson / drums & percussion
– Klas Assarsson / marimba, vibes, tam tam, gong, glockenspiel, octobans

With:
– John Anderberg / backing vocals (1,6)
– Adam Sass / trumpet (1)
– Zhazira Ukeyeva / violin (2,4)
– Mette Gerdle / violin (6)
– Xerxes Andrén / drums & percussion
– Pat Mastelotto / e-drums & percussion (3)

Votre avis

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.