Huis - Despite Guardian Angels
3.3Note Finale

Peut-on parler de revival en évoquant le néo-prog ? Pourquoi pas si on considère que ce courant musical né dans les années 80 a déjà une trentaine d’années. Huis est donc une formation québécoise formée autour de Pascal Lapierre (claviers) et Michel Joncas (basse) auxquels se sont greffés le formidable guitariste Michel St-Père (Mystery et grand manitou du label Unicorn Digital), William Régnier (batterie) et Sylvain Descôteaux (chant). Despite Guardians Angels nous ramène donc dans les ’80 avec ses 11 compositions.

Dès l’entame du disque, avec “Beyond The Amstel“, le ton est donné. On est dans du néo-prog, mais du néo de haute volée. Les sons de claviers, la construction du morceau, la guitare, tout est là pour nous rappeler les début de Marillion, de Pallas ou d’Arena, Sylvain Descôteaux ayant par ailleurs un timbre proche des premiers chanteurs d’Arena. “Haunted Nights” premier instrumental de l’album qui en compte trois, renforce la similarité avec les premiers albums d’Arena. Huis alterne avec bonheur les morceaux musclés, rageurs, qui démarrent l’album avec des compos plus planantes, plus douces ( “The Last Journey“, “Little Anne” ) et bien plus intéressantes car s’éloignant un peu du ‘standard’ néo-prog. Ces deux morceaux sont encadrés par un superbe instrumental en deux parties (“Oude Kerk” ) où la guitare de Michel St Père fait des merveilles, alternant chorus et envolées . Le sommet de l’album à mon sens. “Salvation” après un départ limite métal , change du tout au tout dans la construction pour proposer une mélodie aérienne portée par des arpèges rothery-iens terminer par un solo de toute beauté encore une fois. Le disque se conclut avec “Garden of Dust“, un beau titre, langoureux qui laisse espérer le meilleur pour le futur de ce groupe. Passée la première écoute on se rend compte du travail mélodique et de la qualité des compositions. L’album est de surcroit superbement produit et s’écoute avec plaisir. C’est un premier opus réussi, on attend un poil plus d’originalité pour les suivants.

Cet article est également paru dans le n° 91 de Koid9 magazine

HUIS – DESPITE GUARDIAN ANGELS

Huis - Despite Guardian Angels (2014)

Titre : Despite Guardian Angels
Artiste : Huis

Date de sortie : 2014
Pays : Canada
Durée : 72’22
Label : Unicorn Digital

Setlist

1. Beyond the Amstel (8:38)
2. Haunted Nights (3:00)
3. The Last Journey (6:33)
4. Oude Kerk 1 (8:58)
5. Lights and Bridges (6:48)
6. Little Anne (9:35)
7. If By Morning (8:29)
8. Oude Kerk 2 (5:09)
9. Write Your Name (6:18)
10.Salvation (6:25)
11.Garden of Dust (5:28)

Line-up

– Sylvain Descôteaux / vocals
– Michel St-Père / guitars
– Pascal Lapierre / keyboards
– Michel Joncas / bass, bass pedals, keyboards
– William Régnier / drums, percussion

Guest musician:
– Mark Vermeule / guitar solo (4)

 

A propos de l'auteur

Articles similaires