Hiromi Uehara - Spectrum
4.0Note Finale

Cela fait un bon moment que je voulais évoquer l’existence d Hiromi dans Amarok Magazine, celle-ci étant une des musiciennes les plus créatrices de sa génération, cette brillante pianiste japonaise évolue dans le Jazz Fusion et revient à présent sur le devant de la scène pour présenter son nouvel album Spectrum qui se veut l’exact reflet d’une carrière d’une richesse infinie – Hiromi ayant comme caractéristique de jouer durant ses nombreux concerts “live“, très souvent debout, face à son instrument qu’elle traite d’une façon “rock“. Il parait en effet très difficile de rester insensible au talent d’Hiromi qui se veut très éclectique dans son jeu de piano, flirtant souvent avec le prog avec Keith Emerson, un des pionniers du genre, en influence majeure. Nous n’oublierons pas de citer encore un des maîtres du genre jazz/rock, en la personne de Chick Corea pour qui Hiromi voue un culte indéfectible – la pianiste reprend d’ailleurs systématiquement des phrases musicales du claviériste américain sur l’album Duet pour le plus  grand plaisir de ses aficionados. Ce disque, sorti en  2008, illustra leur réunion et fait encore figure de sommet dans l’itinéraire musical des deux pianistes. Hiromi dont la carrière débuta cependant cinq ans auparavant, réalisa également plusieurs albums en collaboration avec d’autres musiciens prestigieux tels que le fameux bassiste Stanley Clarke. Toutefois, ce n’est qu’en 2009 qu’elle enregistra son premier album solo au piano – le disque se nommait simplement A place to be et dès lors, son parcours musical prit une toute autre ampleur. Elle put ainsi s’exprimer pleinement laissant de ce fait exploser sa véritable personnalité. C’est donc dix années plus tard que nous arrive enfin ce fantastique album nommé Spectrum, dans lequel elle fait montre d’une inspiration hors du commun sur plus de soixante dix minutes d’une musique tonifiante.

La musicienne, dotée d’une extrême sensibilité dans l’interprétation, et qui plus est dans les variations, égrène son feeling tout au long des plages de cet album hors du commun. Ses touches virevoltent sur le clavier, Hiromi  ne laissant que peu de répit à l’auditeur, les neuf compositions présentes s’inscrivent sans forcer dans un univers Jazz/fusion, se hissant dans le haut du panier du genre. Pour donner matière à cela, il suffit d’écouter “Whiteout” dont le thème quasi classique démontre le mieux l’étendue sans limite de la palette sonore d’une musicienne en état de grâce. La mélodie est prépondérante dans l’œuvre d’Hiromi qui se paye même le luxe de reprendre sur ce disque le très beau morceau “Blackbird” des Beatles. On retiendra également la pièce maîtresse de l’album, le morceau de 22 minutes “Rhapsody in Various Shades of Blue de Gershwin, qui est un mélange de thèmes célèbres réunis en un seul tenant. Hiromi développe tout au long de ce titre fleuve la maestria dont elle a le secret et c’est au final un total bonheur auditif. Elle est à mon sens une des rares musiciennes qui fait corps avec son instrument, au même titre que Jimi Hendrix, une comparaison qui n’est pas anodine tant leur jeu respectif font de ces deux immenses artistes des interprètes incontournables.

Hiromi Uehara a enregistré  plus plusieurs DVD en parallèle que je vous conseille vivement et tout particulièrement le Hiromi Sonicbloom live in concert, sorti en 2015, qui  est un des plus représentatifs de son œuvre. Pour s’en convaincre, rien de mieux que de vous immerger dans les vagues de ce Spectrum d’Hiromi, la “claviériste aux doigts de fée”.

HIROMI UEHARA – SPECTRUM

Hiromi Uehara - Spectrum (2019)

Titre : Spectrum
Artiste : Hiromi Uehara

Date de sortie : 2019
Pays : Japon
Durée : 73’21
Label : Telarc

Setlist

1. Kaleidoscope (8:07)
2. Whiteout (7:34)
3. Yellow Wurlitzer Blues (5:40)
4. Spectrum (5:04)
5. Blackbird (5:21)
6. MR.C.C. (6:08)
7. Once in a Blue Moon (6:00)
8. Rhapsody in Various Shades of Blue (22:46)
9. Sepia Effect (6:41)

Line-up

– Hiromi Uehara / grand piano, composer (excl. 5,8), arranger & co-producer

Votre avis

A propos de l'auteur

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.