Flying Colors - Third Degree
4.3TOP 2019

Et PAN ! Après deux premiers albums plutôt réussis, les cinq zigotos de Flying Colors remettent donc le couvert sur une troisième livraison al dente sobrement intitulée Third Degree, et avec la même recette que précédemment, à savoir des morceaux carrés des épaules certifiés par la ribambelle de costauds que sont Mike Portnoy, Neal Morse, Dave Larue, Steve Morse et Casey McPherson. Un super groupe, un vrai ! Et qui fonctionne, sans se prendre la tête. La leur, comme la nôtre. Après cinq ans d’attente, il eut été sans surprise de les retrouver sur des chemins de traverse, mais non. Les voici peaufiner la chose avec un art consommé pour ce petit jeu de cache cache entre volutes pop, blues, heavy et velléités prog. Rien de balourd pour autant. Même les titres les plus épiques (« Last Rain Home », « Crawl ») tiennent la distance et percutent dans les gencives sans jamais basculer dans le trop peu ou le trop plein de super. Les sept autres morceaux carburent quant à eux sur des bases de rock lustré au papier de verre, mâtiné de funk groovyThe Loss Inside ») laissant à McPherson le soin de déployer un chant capable de titiller le falsetto en exercice de style tendu. Si quelques esprits chagrins pourront être tentés de montrer du doigt quelques échos à Muse (« More »), la marque de fabrique de Steve Morse se fait largement ressentir (« Cadence », « Guardian ») alors que les musiciens s’amusent clairement sur les morceaux les plus touffus tels que « Last Train Home » avec ses soli acharnés, sa rupture acoustique et son final carabiné. Évidemment, le jazz reste un terrain de jeu apprécié du quintet (« Geronimo » qui sonne très Steve Lukather) alors que la ballade contractuelle « You Are Not Alone » fait des étincelles. Pas besoin d’en rajouter, chacun aura compris que ce Third Degree n’a rien d’un ersatz et se place sans hésitation sur le haut de la pile.

ENGLISH VERSION

Kaboum ! After two successful albums, the fab-five of Flying Colors are back with a third delivery “al dente” soberly entitled Third Degree, and with the same recipe as before, namely great pieces of music certified by some strong men like Mike Portnoy, Neal Morse, Dave Larue, Steve Morse and Casey McPherson. A “supergroup“, a real one! And it works, without worrying about it. After five years of waiting, it would have been no surprise to find them on the side roads, but no, not now. So, here they are refining the thing with an art for this little game of hiding cache between pop, blues, heavy and prog. Nothing too massive, though. Even the most epic titles (“Last Rain Home“, “Crawl“) hold the distance and hit the gums without ever falling into the too little or too full of super. The other seven tracks are based on rock glossy with sandpaper, mixed with groovy funk (“The Loss Inside“), leaving McPherson the task of deploying a song capable of flirting the falsetto in a tense style exercise. While a few sad spirits may be tempted to point out a few echoes to Muse (“More“), Steve Morse’s trademark is widely felt (“Cadence“, “Guardian“) as the musicians clearly have fun on the busiest tracks such as “Last Train Home” with its relentless solos, acoustic rupture and hot finish. Obviously, jazz remains a popular playground for the quintet (“Geronimo” that sounds very Steve Lukather) while the contractual ballad “You Are Not Alone” makes sparks. No need to add any more, everyone will have understood that this Third Degree is nothing like an substitute and is placed without hesitation on the top of the list.

FLYING COLORS – THIRD DEGREE

Flying Colors - Third Degree (2019)

Titre : Third Degree
Artiste : Flying Colors

Date de sortie : 2019
Durée : 66’23
Label : Mascot Label Group

Setlist

1. The Loss Inside (5:50)
2. More (7:09)
3. Cadence (7:40)
4. Guardian (7:10)
5. Last Train Home (10:31)
6. Geronimo (5:19)
7. You Are Not Alone (6:21)
8. Love Letter (5:09)
9. Crawl (11:14)

Line-up

– Casey McPherson / vocals, guitar
– Steve Morse / guitar, vocals
– Neal Morse / keyboards, vocals
– Dave LaRue / bass
– Mike Portnoy / drums, percussion

Votre avis

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello