Flying Colors - Second Nature
4.3TOP 2014

Quand l’association des multiples talents de Steve Morse (Deep Purple, Dixie Dregs…), Neal Morse (Spock’s Beard, Transatlantic…), Mike Portnoy (Dream Theater, Transatlantic, Winery Dogs…), Dave LaRue (Dixie Dregs, Joe Satriani, Steve Vai) et Casey McPherson (Alpha Rey) a déboulé il y a deux ans sous le nom aérien de Flying Colors, le résultat avait forcément piqué la curiosité, la méfiance habituelle pour tous les super-groupes, puis l’enthousiasme face à une musique empaquetée à l’ancienne par Bill Evans. Avec ses influences aussi foutraques que Muse, les Beatles, les Red Hot Chili Peppers, The Doors, Toto, le quintet réussissait à dégager un son bien à eux, calibré et sans grosses surprises, mais blindé au festif. Mieux, l’alchimie entre ces cinq-là fonctionnait parfaitement. En témoigna dans la foulée un témoignage scénique de qualité. La raison provient probablement du fait que chaque membre considère Flying Colors comme un groupe à part entière et non comme un side-project vacancier.

C’est avec cet instinct, cette envie primale de faire de la bonne musique, que Second Nature s’est patiemment construit, plus d’une année durant. En ne laissant rien au hasard, les agendas de chacun étant surchargés, Flying Colors s’est investi dans un album relevé d’un cran, à la fois plus prog rock avec deux épiques (« Open Up Your Eyes » et « Cosmic Symphony ») tournant autour des douze minutes et en demandant au légendaire artiste Hugh Syme (Rush, Aerosmith, Def Leppard, Whitesnake) de leur concoter un univers visuel top of the pop.

Mais ce sont les chansons qui se résument à elles seules. Avec des titres pêchus comme le trépidant (et très Muse) « Mask Machine », le bluesy « Bombs Away », la ballade « The Fury of My Love », l’impayable rock californien chevelures au vent « A Place In Your World », le folklorique « One Love Forever », ou le gospel « Peaceful Harbor » qui sonne comme un mélange de Pink Floyd et Camel en grande forme : le contrat est rempli. Inutile de préciser que les musiciens font un boulot exceptionnel, tant instrumentalement, qu’au chant avec des harmonies vocales impeccables.

Souvent perçu comme un poil démonstratif, le phénomène du super-groupe touche ici par ricochets. En déboulant, toujours concentré sur les débats, Second Nature prouve que Flying Colors est un sacré groupe, où personne ne tire la couverture à lui, une association de haut niveau au service de titres irrésistibles. Steve Morse résume assez bien les choses : « C’est un album où les chansons sont liées entre elles. C’est un album qui se bonifie au fil des écoutes. »

FLYING COLORS – SECOND NATURE

Flying Colors - Second Nature (2014)

Titre : Second Nature
Artiste : Flying Colors

Date de sortie : 2014
Durée : 66’25
Label : Mascott Label Group

Setlist

1. Open Up Your Eyes (12:25)
2. Mask Machine (6:03)
3. Bombs Away (5:02)
4. The Fury Of My Love (5:12)
5. A Place In Your World (6:32)
6. Lost Without You (4:40)
7. One Lost Forever (7:22)
8. Peaceful Harbor (7:15)
9. Cosmic Symphony (11:54)
I. Still Life Of The World
II. Searching For The Air
III. Pound For Pound

Line-up

– Casey McPherson / lead vocals, rhythm guitar
– Steve Morse / lead and rhythm guitar
– Neal Morse / keyboards, vocals
– Dave LaRue / bass
– Mike Portnoy / drums, percussion, vocals

Guest musicians:
– The McCrary Sisters / background vocals (8, 9)
– Shane Borth / strings (3)
– Chris Carmichael / strings (4, 8)
– Eric Darken / hand drums (7)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.