Fish On Friday - Quiet Life
4.5Note Finale

Le combo d’origine Belge (mais pas que), Fish On Friday nous a envoyé en 2017 son quatrième opus Quiet Life dans une discrétion assez étonnante. Certains protagonistes officiant sur cet album sont pourtant loin d’être des inconnus à commencer par l’emblématique Alan Parsons sur un titre seulement, certes, mais cela témoigne d’un gage de qualité qui ne se démentira jamais tout au long des dix titres proposés. Les principaux membres de Fish On Friday viennent malgré toutde Belgique, mais les présences de musiciens anglais prestigieux font de ce groupe l’archétype du combo Européen par excellence. On retrouve ainsi le génial bassiste Nick Beggs (Steve Hackett et Steven Wilson) derrière ses fameux Chapman Sticks auxquels il est si attaché. En musicien additionnel on détecte aussi l’excellent saxophonise/flutiste Theo Travis qui lui aussi a roulé sa bosse et n’en est pas à sa première collaboration artistique, notamment encore  avec Steve Hackett et Steve Wilson : ” on ne change pas une équipe qui gagne“. Et justement, les effluves musicales du musicien aux pieds nus se font largement sentir sur tout cet album. On a souvent l’impression de baigner dans le meilleur de Blackfield qui, quoi qu’on en dise, est une référence absolue en terme de mélodies raffinées. Et c’est très certainement l’atout majeur de Quiet Life qui débute par le titre “Unreal”, extraordinaire morceau qui nous fait rentrer immédiatement dans le vif du sujet. Et le reste de l’album sera à l’avenant c’est à dire “passionnant”. Pour ce qui constitue l’ossature de Fish On Friday, j’ai nommé Beckers et Bogaert, respectivement aux claviers et aux claviers/chant pour le deuxième, et bien ces deux musiciens sont parfaits dans leurs rôles respectifs et font de ce groupe et par ricochet de Quiet Life un des albums fondamentaux de 2017. Enfin, impossible de conclure cette chronique sans faire référence aux harmonies vocales qui sont de toute beauté, souvent agrémentées de voix féminines.

Vous l’aurez certainement compris, j‘ai réellement craqué pour ce disque qui doit absolument figurer dans une discothèque entre Blackfield, Porcupine Tree, Steve Wilson et Alan Parsons Project (excusez du peu). N’hésitez plus et allez vous régaler avec cet exquis “poisson du vendredi” !

FISH ON FRIDAY – QUIET LIFE

Fish On Friday - Quiet Life (2017)

Titre : Quiet Life
Artiste : Fish on Friday

Date de sortie : 2017
Pays : Belgique
Durée : 55’23
Label : Cherry Red/Esoteric Antenna

Setlist

1. Unreal (8:27)
2. Sweet Love (4:42)
3. Beautiful (7:43)
4. Quiet Life (6:08)
5. Snowed In (3:52)
6. Get Up (5:54)
7. MH17 (4:46)
8. You’ve Heart Me (4:15)
9. In the Key of Silence* (5:35)
10. Time Out (4:01)

Line-up

– William Beckers / keyboards, percussion
– Frank Van Bogaert / keyboards, vocals, backing vocals, additional guitars
– Nick Beggs / bass, Chapman stick, backing vocals
– Marcus Weymaere / drums, percussion
– Marty Townsend / guitars
With:
– Alan Parsons / vocals
– Theo Travis / saxophone, flute
– Stef Caers / backing vocals
– Chantal Kashala / backing vocals
– Nina Babet / backing vocals
– Lula Belle Beggs / vocals

 

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires