Ezra - Songs From Pennsylvania
4.0Note Finale

L’accroche de F2 Music nous parle d’un savant mélange entre David Gilmour, Rush et It Bites mais on pourrait tout aussi bien ajouter que la musique du groupe anglais Ezra lorgne du côté de Spock’s Beard et Marillion. Des réminiscences qui n’ont rien de désohonorant surtout quand les ritournelles investissent la tradition du prog rock avec un sens de la mélodie aussi chaleureux qu’une veillée au coin du feu. Troisième album (et dernier en date) de ce groupe formé en 1990, le guitariste-chanteur Andy Edwards – que l’on avait déjà aperçu avec Fyreworks – est aux commandes de morceaux en verve qui mêlent le bon goût festif (le single en puissance « A Little Bit More » jamais putassier) avec une élégante sophistication (« Summer Again » et son final mordant). Clarté séduisante. Guitares plaintives (« Chances »), harmonies vocales typées BeatlesLazy ») ou agréable torpeur acoustique (« Alive ») égrainent ces mélodies travaillées à la manière des anciens. Cela évite les sucettes en spirale inutiles et privilégie les pulsions rêveuses sans jamais tomber dans la technicité caricaturale. Beau boulot ! Largement conseillé, Songs From Pennsylvania, sorti en 2006, s’avérait donc une entreprise rafraîchissante (ce qui n’est pas du luxe) avec le regret légitime que le groupe ne donne quasiment plus de nouvelles depuis sa sortie.

EZRA- SONGS FROM PENNSYLVANIA

Ezra - Songs from Pennsylvannia (2006)

Titre : Songs From Pennsylvania
Artiste : Ezra

Date de sortie : 2006
Pays : Angleterre
Durée : 52’39
Label : F2 Music

Setlist

1. A Little Bit More (5:31)
2. Everyday (6:36)
3. Summer Again (8:18)
4. Underground (5:33)
5. Changes (11:38)
6. Lazy (6:46)
7. Alive (8:17)

Line-up

– Andy Edwards / guitars, vocals, percussion
– Colin Edwards / keyboards, vocals
– Gareth Jones / bass
– Daz Joseph / drums, percussion
– The Nutopia-Chang Children’s Choir / choir

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires