Eric Gillette - The Great Unknown
4.0Note Finale

Dans la liste souvent décriée des pistoleros de la six cordes (sept ici) voici venir Eric Gillette, le guitariste relax mais sacrément véloce du Neal Morse Band. Technique saisissante, feeling lumineux, le phrasé du bonhomme ne lasse pas d’étonner par sa fluidité. Après un premier album passé (trop) inaperçu (Afterthought, 2013), le voici bardé de The Great Unknown. Une musique compacte, ultra dense, bourrée d’énergie positive et puissante. De la force en mouvement.

Pourtant, ce qui distingue notre ami de la pléthorique liste précitée s’avère une étonnante versatilité instrumentale : claviériste et batteur à l’occasion, chanteur (et quelle voix), la dynamique globale s’en trouve renforcée sans jamais avoir à jouer au bucheron d’occasion. Cela donne un morceau titre tumultueux, speedé à souhait, de l’acier fondu (« The Aftermath », façon Steve Lukather) et l’épique « Escape » qui éveillera l’attention de tous les amateurs de prog-rock en fusion. L’influence manifeste de Neal Morse n’est pas étrangère à la réussite d’un morceau qui alterne les soli déménageurs, tendus, pleins de souffle. Et du souffle il en faut tout au long de ces dix-huit minutes qui claquent des éclairs de couleurs.

La suite, loin de déposer les armes, enfonce le clou. Que ce soit « Damage is Done » et sa partie centrale shootée à la testostérone, la jolie ballade « Empty » ou l’ombre tutélaire de Neal Morse qui plane définitivement sur cet album comme en témoigne le kaléidoscope « Runaway ». Sommet haut perché nourrit à la patte de l’ex leader de Spock’s Beard, comme une parenté informelle, génétique, une hérédité bénéfique qui profite aux implacables pulsations déployées. Le chant d’Eric Gillette se gorge de sensible dans cet incroyable concentré de groove contagieux. Même si « All I Am » développe des vertus plus dramatiques et menaçantes, il faut avouer que ce second album solo reflète un fascinant panorama qui devrait captiver les amateurs de guitaristes surdoués.

ERIC GILLETTE – THE GREAT UNKNOWN

Eric Gillette - The Great Unknown (2016)

Titre : The Great Unknown
Artiste : Eric Gillette

Date de sortie : 2016
Pays : États-Unis
Durée : 58’32
Label : –

Setlist

1. The Great Unknown (4:41)
2. The Aftermath (6:30)
3. Escape (18:01)
4. Damage Is Done (6:55)
5. Empty (5:19)
6. Runaway (9:08)
7. All I Am (7:58)

Line-up

Eric Gillette (Neal Morse) – Lead Vocals, Guitar
Thomas Lang – Drums
Diego Tejeida (Haken) – Keyboard
Conner Green (Haken) – Bass

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?