S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Edenbridge - The Great Momentum
4.5Note Finale

De tous les groupes de métal symphonique avec chanteuse Edenbridge est certainement celui qui se démarque le plus du mouvement, au même titre que  Stream Of Passion de la belle rousse Marcela Bovio dans une moindre mesure, mais qui lui n’existera malheureusement plus dans cette version.  D’une part Edenbridge dispose au chant de la merveilleuse Sabine Edelsbacher qui possède une voix particulièrement angélique, elle est en quelque sorte responsable de la caution artistique du groupe, d’autre part il y figure dans ses rangs un petit prodige de la six cordes en la personne  du guitariste Lanvall, aux accords toujours hyper mélodiques et qui demeure le maitre de cérémonie de cet excellent combo un peu sous-estimé dans nos contrées, mais tant convoité à l’extérieur de notre bel hexagone.

Après une belle quantité d’album à leur actif  depuis leurs débuts en 1998.  Edenbridge sort donc son  neuvième  album studio The Great Momentum, et il semble certain que le  groupe est plus solide que jamais. Les Autrichiens reviennent de fait  avec ce superbe album quatre ans après The Bonding qui frappait aussi déjà  très fort. L’extrême formation classique et le jeu d’une grande sensibilité  de Lanvall accouplé à l’émotion vocale dont est pourvue Sabine fait prendre  à Edenbridge une longueur d’avance sur ses concurrents directs jouant dans la même catégorie. Il  est bien rare d’entendre un guitariste de métal disposant de l’envergure d’un  Lanvall et aussi doté d’un jeu d’une telle finesse, sa guitare est flamboyante et d’un lyrisme exacerbé –  ainsi  lorsqu’il s’écarte du schéma traditionnel du « hardos » de base, il s’en caractérise par l’éclat  de son instrument qui prend avec lui une dimension toute autre.

S’il est possible de faire abstraction des morceaux « métallisés« , en n’écoutant que les compositions les plus mélodiques aux thèmes classisants dont est friand Lanvall, cet album ne pourra que mieux s’apprécier et se savourer. Car à l’instar d’un Blackmore d’un Rondat ou d’un Malmsteen (certes tous 3  à la formation classique aussi prononcée ) –  Lanvall va quant à lui  bien plus loin dans l’ approche de son instrument duquel il sort des notes qui s’envolent vers d’autres cieux avec une brillance inouïe,

Pour ce qui est de l’aspect symphonique de cet album, il est toujours aussi honorable mais n’est en rien comparable à ce qui fait la force du groupe consistant en la présence de Sabine et en   la richesse du jeu de guitare de Lanvall qui tous deux font littéralement « exploser » la musique, en lui insufflant  tout leur talent et leur esprit créatif. La parfaite incarnation de leur tandem prend corps sur trois morceaux de The Great Momentum et non des moindres, avec « Until The End Of Time » ou  » Only A Whiff Of Life » et qui plus est sur le final « The Greatest Gift Of All » de douze minutes passées. Sur cette magistrale compo ,le duo fait grimper  la musique à son apogée, les cœurs et orchestre y sont au summum,  le métal lorsqu’il est symphonique et lyrique de cette manière,  prend tout son relief lorsqu’il est interprété par un combo de la classe d’Edenbridge. Pour les puristes, il existe aussi un double album de The Great Momentum, dont un des deux est totalement instrumental, il manque la douce voix de  Sabine, mais il reste la six cordes de  Lanvall, et rien que pour cela le jeu en vaut la chandelle!

EDENBRIDGE – THE GREAT MOMENTUM

Edenbridge - The Great Momentum (2017)

Titre : The Great Momentum
Artiste : Edenbridge

Date de sortie : 2017
Pays : Autriche
Durée : 59′
Label : SPV/Streamhammer

Setlist

Shiantara    5:51
The Die Is Not Cast    5:14
The Moment Is Now    4:23
Until The End Of Time    4:35
The Visitor    5:53
Return To Grace    5:13
Only A Whiff Of Life    3:45
A Turnaround In Art    7:30
The Greatest Gift Of All    12:16

Line-up

Sabine Edelsbacher – vocal
Lanvall – guitars, keyboards, dulcimer, bouzouki
Dominik Sebastian – guitars
Johannes Jungreithmeier – drums

 

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires