Downes Braide Association - Suburban Ghosts
4.5Note Finale

Le sens de la mélodie – c’est ce qui ressort avant tout dans le duo Downes Braide Association qui se hisse directement en tête de gondole de la “pop” actuelle,  mais  une pop haut de gamme, et riche en rebondissements. Downes Braide Association est donc  formé de Geoff Downes, bien connu dans nos contrées pour avoir participé à Buggles et bien entendu à Asia et de Chris Braide qui est un songwriter également interprète et qui a travaillé avec Lana del Rey ou Britney Spears (entre autres), ils nous présentent tous les deux ce jour leur deuxième album Suburban Ghosts. Pour la petite histoire ils s’étaient rencontrés lors d’un concert des Buggles en 2010 et décidèrent alors de travailler ensemble – donnant naissance deux ans plus tard à leur premier effort studio “Pictures Of You“, pour un démarrage, fut sur les chapeaux de roues ce qui laissait prévoir une suite dans la même logique. Trois ans après nous arrive son successeur Suburban Ghosts qui est un disque qui peut paraître au départ sans grande envergure – il semble anodin à la première écoute,, mais pourtant il s’avère fort attachant  à la longue – s’appréciant vraiment sur la durée et contrastant singulièrement avec  le nombre de fadaises que l’on peut entendre par les temps qui courent.

Les vocaux sont tenus par Braide, qui joue aussi des guitares, des claviers et du piano – les plus futés d’entre vous trouveront certainement une analogie avec un certain Al Stewart. au niveau de son timbre vocal qui est fort ressemblant avec celui de son homologue anglais. Pour ce qui est des  orchestrations et  autres programmations, c’est Downes qui s’y colle et il est certain que le musicien excelle dans le registre “pop” qui est la dominante   majeure de cet opus, il l’a prouvé par le passé et le confirme sur Suburban Ghosts. D’autres, pourront penser si ils se laissent aller à New Music,qui évoluait un peu dans la même direction, mais légèrement en deçà de DBA  – ce fut un combo assez sympa qui  eu son heure de gloire dans les années quatre vingt dix.

On doit donc s’attendre après ces références à une musique plutôt légère, ce qui est le cas, mais ce n’est pas péjoratif car Downes Braide Association crée une musique accessible à tous, mais néanmoins subtile dans la droite ligne des maîtres en la matière qu’ont été Lennon / Mc Cartney à la grande époque. Cela s’entend sur presque tous les titres de cet album conçu avec une grande inspiration, mais qui parvient à ses fins, c’est à dire que l’on peut se laisser glisser et emporter par ces compositions aux confins du “prog” sans pour autant y être associées. C’est une musique “cool” sans prise de tête, ni perdue dans les méandres  auxquels nous sommes habitués et que nous sommes cependant  loin de renier, loin s’en faut. Les thèmes musicaux abordés dans ce Suburban Ghosts appellent à la rêverie sans pour autant être mièvres et vidés de toute consistance, c’est une musique en “trompe l’oeil” qui cache derrière une façade d’apparence facile, de réels trésors d’inventivité.

Le groupe parvient de fait à nous enrober de ses mélopées, certes sucrées mais farouchement actives et bien mémorisables, ce qui est assez rare pour être souligné. Ce mariage musical a donc accouché de deux disques super importants dans le paysage actuel, ils allient la qualité de création avec une facilité (toute relative) d’exécution. Suburban Ghosts est par conséquent un disque à découvrir de toute urgence et s’adresse aux mordus de climats mélodiques et de chansons sophistiquées. Cet album en regorge de bout en bout et réconciliera les fondus de “prog” avec les amoureux de fréquences plus adoucies, Suburban Ghosts fera à coup sûr l’unanimité et enchantera vos longues soirées d’hiver.

DOWNES BRAIDE ASSOCIATION – SUBURBAN GHOSTS

Downes Bairde Association - Suburban Ghosts (2015)

Titre : Suburban Ghosts
Artiste : Downes Braide Association

Date de sortie : 2015
Pays : Angleterre
Durée : 56′
Label : Cherry Red Records

Setlist

01. Machinery of Fate (5:12)
02. Suburban Ghosts – Parts 1 & 2 (6:44)
03. Suburban Ghosts – Part 3 (5:59)
04. Vanity (4:13)
05. Number One (4:19)
06. Interlude (1:13)
07. North Sea (5:14)
08. One of the Few (4:03)
09. Time Goes Fast (4:05)
10. Live Twice (3:52)
11. Dreaming of England (5:55)
12. Finale (1:42)

Line-up

Geoff Downes / keyboards, bass, piano & programming
 Chris Braide / guitars, bass, keyboards, piano, vocals & programming

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.