Des hommes et des dieux
4.3TOP 2010
Des hommes et des dieux - Xavier Beauvois (2010)

Un monastère dans les montagnes du Maghreb. Huit moines Cisterciens de Tibhirine. Une tragédie qui se noue. Et cette vérité qui se cherche encore. Avec une élégance rare, le fil ténu du regard compassionnel que chacun peut porter sur l’autre, l’équilibre, rare, entre la réflexion et la contemplation, ce cinquième long métrage de Xavier Beauvois baigne dans les eaux tortueuses et torturées des dilemmes intérieurs. Au-delà de la foi. On pense à Tarkovski mais ici, la forme est épurée, ascétique. Les interrogations des protagonistes interprétés de façon éblouissante (Lambert Wilson, Michael Lonsdale, Olivier Rabourdin, Philippe Laudenbach, Jacques Herlin, Loïc Pichon, Xavier Maly, Jean-Marie Frin) offrent à cette reconstitution la possibilité de tutoyer les croyants tout autant que les non croyants. En appuyant sur les doutes de ses personnages, sans prosélytisme ni raccourcis politiques faciles, le film s’inscrit à hauteur d’Homme et décrit avec une humilité, une volonté de réalisme presque documentaire ces destins sacrificiels. Trois César, dont celui du meilleur film et le Grand prix du Festival de Cannes récompenseront fort justement cette œuvre bouleversante.

Titre : Des hommes et des dieux
Réalisé par : Xavier Beauvois
Avec : Lambert Wilson, Michael Lonsdale, Olivier Rabourdin, Philippe Laudenbach…

Année de sortie : 2010
Durée : 120 minutes

Scénario : Étienne Comar
Montage : Marie-Julie Maille
Image : Caroline Champetier
Décors : Michel Barthelemy
Nationalité : France
Genre : Drame

Synopsis : Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires