S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Christina - The Light
4.0Note Finale

Second album solo de Christina Booth, la chanteuse de Magenta dont elle retrouve ici la complicité avec Robert Reed, Andy Edwards et Chris Fry, The Light intervient après les turbulences d’une grave maladie qu’elle aura affronté ces dernières années. Neuf titres sensibles, à fleur de peau, dont on ressentira le frisson à travers des climats groove, jazz, blues ou dénudés.

The Light n’est toutefois pas dépressif. Calé dans un clair-obscur charriant des tonnes de sentiments, ces nouvelles chansons peuvent sembler banales mais bénéficient d’une voix toujours aussi veloutée (on pense à Annie Haslam évidemment notamment sur « When Darkness Falls »), qui gagne en substance par l’aspect autobiographique de la chose. Tout à tour battante (« Full Stop » et sa rythmique de feu), captivante (« Stay » et les flutiaux de Theo Travis), vulnérable (« Disappeared », « The Same Old Road »), cool (« The Anger in Your Words ») et transportée (« The Light »), Christina Booth déploie une douceur qui ne rompt jamais son fil.

Luxe, calme et volupté. The Light évoque Tori Amos, Kate Bush, Joanne Hogg, Maddy Prior et ces (trop rares) vocalistes capables de sortir la formule magique de leurs poches et traverser l’espace commun à la recherche de nouvelles dimensions.

CHRISTINA – THE LIGHT

Christina - The Light (2015)

Titre : The Light
Artiste : Christina

Date de sortie : 2015
Pays : Angleterre
Durée : 42’08
Label : Tigermoth Productions

Setlist

01. Full Stop
02. Stay
03. Legend In The Making
04. Disappeared
05. When The Darkness Falls
06. The Anger In Your Words
07. The Same Old Road
08. Last Breath
09. The Light

Line-up

Christina Booth: chant
Andy Edwards: batterie
Andy Tillison: claviers
Chris Fry: guitare
Dan Nelson: guitare
John Mitchell: guitare
Rob Reed: guitare, claviers
Theo Travis: Saxophone

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires