Cast - Vida
4.0Note Finale
Cast - Vida (2015)

19 albums en 20 ans… cela donne une petite idée de la (sur)productivité quasi hormonale des amis mexicains de Cast, emmenés par le décidément toujours vert Alfonso Vidales. Retour historique : pour d’obscures raisons, le groupe n’avait rien produit physiquement entre 1978 et 1994 et puis… l’avalanche et la recherche du temps perdu. De ces créations pléthoriques inégales, quelques albums de très belles qualité et un souci permanent du travail bien fait. Pour Vida, les choses reprennent précisément là où elles s’étaient arrêtées avec Arsis (2014). Des influences classiques seventies (Genesis, Yes, Rush, ELP), une production nettoyée dans les coins, des breaks en veux-tu, en voilà, des soli de violon absolument terribles (signés Roberto Izzo), un peu de kitsch, des envolées heavy façon Shadow Gallery (« Silent War »), du néo typique (« Door of the World » très Pendragon), des synthés vintages, de la partition à tiroirs (« Door of the World ») et, globalement, rien de loupé, ni en dessous de la barre des sept minutes réglementaires. Inutile de dire que nous sommes donc en présence d’un prog-rock symphonique pur premium dont on regrettera uniquement le manque de titres étendards, de ceux qui transforment un très bon disque en quelque chose d’indispensable. Rien de grave pourtant. La bonne nouvelle reste la vigueur, intacte, déployée par des musiciens qui s’amusent. Et nous avec.

Date de sortie : 2015
Pays : Mexique
Durée : 61’21
Label : Auto production

Setlist

1. Dragon’s Attack (8:22)
2. Silent War (7:02)
3. Change (9:14)
4. Run In The Rain (11:17)
5. House By The Forest (7:07)
6. Door Of The World (18:19)

Line-up

– Alfonso Vidales / Keyboards
– Claudio Cordero / Guitars
– Antonio Bringas / Drums
– Flavio Miranda / Bass
– Roberto Izzo (Gnu Quartet, New Trolls) / Violin
– Bobby Vidales / Vocals
– Lupita Acuña / Vocals
With:
– Stefano Cabrera (Gnu Quartet) / Cello
– Francesca Rapetti (Gnu Quartet) / Flute
– Raffaele Rebaudengo (Gnu Quartet) / Viola
– Pepe Torres / Wind instruments

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires