Blues Pills - Lady in Gold
4.3TOP 2016

Créé en 2011, les quatre de Blues Pills tracent leur chemin à coups de riffs, à la fois énervés et redevables d’une histoire blues-rock-heavy particulièrement chargée en pics émotionnels. Le premier album éponyme sorti en 2014 avait convaincu que ces petits jeunes en avaient sous le pied, succès à l’appui (quatrième dans les charts allemands, rien que ça) et grand vent de rumeurs flatteuses en sus. Avec derrière la tête la volonté de battre le fer tant qu’il est chaud, Blues Pills remet donc le couvert quelques mois plus tard avec Lady In Gold, second opus nerveux et racé, cranté une coudée au-dessus sur tous les aspects, notamment la production… ce qui ne gâche rien à la fête. Bercé d’influences aussi potentiellement toxiques que Cream, Led Zeppelin, Deep Purple (« Little Boy Preacher »), Fleetwood Mac ou Black Sabbath, le groupe pouvait légitimement se perdre dans la resucée luxueuse, certes, mais toute aussi vaine. Ici, rien de cela.

Symbole de leur puissance de feu, la voix d’Elin Larsson catapulte illico l’atmosphère sonique dans le sillage de Janis Joplin. Et vogue le navire façon bateau ivre. Dès les premières notes de « Lady in Gold », le ton est donné. Guitare crunchy (du jeune Dorian Sorriaux, petit français de la bande), soli débridés, section rythmique de feu (Zach Anderson et André Kvarnström), claviers pur vintage seventies et l’affaire est dans le sac. Festive. Groove (« Burned Out »). Rock (« Bad Talkers »). Mellow (« I Felt a Change »).

Si l’on reprochera l’aspect un tantinet courtaud (une quarantaine de minutes) de l’affaire, il faut reconnaître la maîtrise totale du sujet, la cohérence et l’unité de ce Lady in Gold forgé dans le précieux sans évacuer le grain nécessaire à la rugosité d’un style banshee proposé à gorge déployée (« Rejection »). Alors, si vous n’avez toujours pas compris le message, courrez vite découvrir Blues Pills. Sensations fortes garanties.

Retrouvez l’interview avec Elin Larsson et Dorian Sorriaux

BLUES PILLS – LADY IN GOLD

Blues Pills - Lady in Gold (2016)

Titre : Lady in Gold
Artiste : Blues Pills

Date de sortie : 2016
Pays : Suède
Durée : 40’09
Label : Nuclear Blast

Setlist

1. Lady In Gold
2. Little Boy Preacher
3. Burned Out
4. I Felt A Change
5. Gone So Long
6. Bad Talkers
7. You Gotta Try
8. Won’t Go Back
9. Rejection
10.Elements And Things

Line-up

– Elin Larsson / vocals
– Dorian Sorriaux / guitars
– Zach Anderson / bass guitar
– André Kvarnström / drums, percussion

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.