Blackfield - IV
3.8Note Finale

Le bricoleur Steven Wilson revient cette fois dans l’ombre de Blackfield (contributeur plus que membre à part entière) laissant les manettes à son compares Aviv Geffen pour un quatrième album sobrement, mais pertinemment intitulé IV. Car c’est bien l’artiste israélien qui est aux commandes en auteur assuré et assumé. Un processus largement entamé sur le précédent Welcome to my DNA (2011) mais qui n’enlève rien à l’influence de Steven Wilson sur le son, ce dernier mixant la chose avec sa maestria habituelle, et le style que l’on retrouve forcément sous influence. Le duo fonctionne donc de manière plus distante, mais chaque titre se nourrit de l’un et de l’autre avec le charme tourmenté habituel. Blackfield joue toujours les grands dépressifs, au cœur d’un spleen musical où sont conviés quelques amateurs du genre tels quel Jonathan Donahue (Mercury Rev), Brett Anderson et Vincent Cavanagh (Anathema).

Sans sombrer dans le pathos, l’album raconte ici les questionnements habituels de l’auteur : la sainte trinité que sont la vie, l’amour et la violence. Avec douceur, l’orchestre symphonique flirte avec le sensuel (« Pills »), du miel un peu, beaucoup (« XRay »), l’intention de cadrer les charts sur un faux air de Coldplay (« Sense of Insanity ») ou de faire taper du pied à la plage (« Lost Souls »). Et toujours ces influences prégnantes chez le chanteur que sont David Bowie (« Firefly » moins séduisant), les Beatles (« Jupiter » très réussi) et la brit pop (« Kissed By The Devil »). En sortant un peu d’espoir du sac pour terminer (« After the Rain » plus électro façon Thom Yorke), Aviv Geffen clôt cet album d’une durée similaire à un EP… Ok, faire court, bref et concis c’est bien, offrir une splendide production bourrée de sens mélodique c’est encore mieux, mais dépasser à peine la demi-heure de jeu sans toucher les cimes, c’est un peu court jeune homme.

BLACKFIELD – IV

Blackfield - IV (2013)

Titre : Blackfield
Artiste : IV

Date de sortie : 2013
Pays : Israël / Angleterre
Durée : –
Label : KScope

Setlist

1. Pills
2. Springtime
3. XRay
4. Sense of Insanity
5. Firefly
6. The Only Fool is Me
7. Jupiter
8. Kissed by the Devil
9. Lost Souls
10. Faking
11. After the Rain

Line-up

– Aviv Geffen / vocals, guitar

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires