Billy Sherwood - Citizen
2.5Note Finale

Si vous aimez le Yes des années 90, celui bardé de synthés et de référentiels de type Asia, alors le Citizen signé Billy Sherwood pourrait tout à fait éveiller votre attention. Avec sa basse ronflante, ses claviers surabondants, ses sonorités vintage qui nous fait voyager dans le temps (mais à reculons), son mixage pépère, et des guests couvrant un fort pourcentage des membres actuels ou anciens de Yes (justement)… que Sherwood faillit intégrer en remplacement de Jon Anderson avant de sauter le pas suite au décès de Chris Squire pour la tournée commune avec Toto. Aussi, le titre éponyme, assez falot, n’aura de véritable intérêt que par son statut de dernier enregistrement effectué par ce dernier.

La suite suivra le même chemin, pas fondamentalement insupportable, mais avec un gros manque de piment. Évidemment, Steve Morse (« No Man’s Land ») ou Rick Wakeman (« The Great Depression ») font le boulot mais le chant de Alan Parsons (« Empire »), par ailleurs vocaliste discutable, était dispensable. En poursuivant le concept de réincarnations à travers les âges, l’occasion d’un spectre musical élargit pouvait séduire mais certains titres sonnent vraiment creux (« Age of the Atom ») quand les balades (« Just Galileo and Me », « Trail of Tears ») restent sympathiques. Cela donne un album non pas raté comme le prétendront certains mais simplement daté.

BILLY SHERWOOD – CITIZEN

Billy Sherwood - Cacitizen (2015)

Titre : Citizen
Artiste : Billy Sherwood

Date de sortie : 2015
Pays : États-Unis
Durée : 69’54
Label : Frontiers Music

Setlist

1. The Citizen (6:34)
2. Man and the Machine (6:44)
3. Just Galileo and Me (5:01)
4. No Mans Land (5:35)
5. The Great Depression (8:40)
6. Empire (5:34)
7. Age of the Atom (6:23)
8. Trail of Tears (6:28)
9. Escape Velocity (6:03)
10. A Theory All It’s Own (5:32)
11. Written in the Centuries (7:20)

Line-up

– Billy Sherwood (Yes, Circa) / drums, bass, guitar, keyboards, vocals
With:
– Rick Wakeman (Yes) / keyboards (5)
– Jordan Rudess (Dream Theater) / keyboards (9)
– Tony Kaye (Yes, Circa) / keyboards & Hammond Organ (1)
– Geoff Downes (Yes, Asia, DBA) / keyboards (7)
– Chris Squire (Yes, Squackett) / bass (1)
– Steve Hackett (Genesis, Squackett) / guitar solo (2)
– Jerry Goodman (The Mahavishnu Orchestra) / violin (6)
– Steve Morse (Deep Purple, Dixie Dregs, Flying Colors) / guitar (4)
– Patrick Moraz (Yes, The Moody Blues) / keyboards (8)
– John Wesley (Porcupine Tree) / guitar (10)
– Colin Moulding (XTC) / vocals (3)
– Alan Parsons / vocals (6)
– Jon Davison (Yes, Glass Hammer) / vocals (11)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.