Believe - Seven Widows
4.5Note Finale

Avant que Lynx Music et son écurie ne porte à bout de bras la fine fleur du néoprog polonaise, il y eu Collage et son existence météorique entre 1990 et 1995. Pourquoi démarrer ainsi ? Parce que Believe fut formé sur les cendres de Collage par son guitariste Mirek Gil et parce qu’avec ce dernier opus je retrouve (enfin dirons les esprits chafouins) la flamboyance de Moonshine ou Safe. Après quelques albums sans grand génie, et 5 ans de silence, Believe nous revient donc avec un nouveau chanteur Lukasz Ociepa, donc le timbre et la façon de chanter sont également proches de Robert Amirian, renforçant encore plus la filiation avec Collage. Son chant est particulièrement intéressant et mis en valeur dans les passages calmes, ou l’émotion et la chaleur du timbre de la voix prennent le pas sur la musique. Sur cet album le violon de Satomi qui était parfois très discret sur les disques précédents, reprend une place importante, en contrepoint de la guitare de Gil pour un résultat plus chaud, et des sonorités plus riches (le dialogue violon / guitare acoustique de “I“). L’album illustre un concept peu joyeux avec les histoires de ces 7 veuves. Les 7 morceaux sont sans titres, simplement énumérés et tous d’une durée entre 8 et 12 min, laissant la place à des développements toujours équilibrés. Le style est typique du néo-prog atmosphérique qu’on avait découvert avec Collage et le premier album de Believe, en particulier au niveau des envolées de guitares. Ecoutez les soli de “II” ou “III” ( pas facile sans titres, hein ? ), en fermant les yeux et en se replongeant 25 ans en arrière, on pourrait les croire sortis de “Safe” sur l’album de Collage du même nom.  Par ailleurs le violon est très présent, bien plus que les claviers qui se contentent la plupart du temps de nappes discrètes laissant la mélodie à Mirek Gil et Satomi. Sur “V” le ton se durci quelque peu et le titre se termine sur un passage déstructuré comme si l’ombre de Gilmour qui planait sur le disque jusqu’à présent laissait la place à celle de Fripp. La plupart des morceaux alternent néanmoins avec bonheur équilibre et complexité. La section rythmique est en permanence inventive et offre un beau contraste aux mélancoliques guitares et violons (“VI“). Il est difficile de trouver un titre qui sorte vraiment du lot. D’ailleurs le fait de n’avoir que numéroté les morceaux est le signe que l’album s’apprécie de bout en bout et dans l’ordre.

Avec ce disque porté à bout de manche par Gil/Satomi,  Believe revient en force et signe probablement son album le plus équilibré et le plus réussi…depuis la fin de Collage. Ni plus ni moins.

BELIEVE – SEVEN WIDOWS

Believe - Seven Widows (2017)

Titre : Seven Widows
Artiste : Believe

Date de sortie : 2017
Pays : Pologne
Durée : 65’22
Label : –

Setlist

1. I (10:49)
2. II (9:08)
3. III (8:12)
4. IV (11:42)
5. V (8:35)
6. VI (8:37)
7. VII (8:19

Line-up

– Łukasz Ociepa / vocals
– Mirosław Gil / lead guitar
– Satomi / violin, keyboards
– Przemysław Zawadzki / bass guitar
– Robert Kubajek / drums

 

A propos de l'auteur

Articles similaires