Barock Project - Skyline
3.8Note Finale

Le prog-rock symphonique n’est pas (plus) à proprement parler affaire de mode. Tout ce qui touche de près ou de loin le genre est immédiatement comparé aux pontes historiques (Yes, Genesis, Gentle Giant quand on fricotte avec l’Amérique) avec un canon spécialement conçu pour remonter le temps et jouer au boomerang pour un retour de bâton bien mérité (selon ceux qui le tiennent, évidemment). Bon, il faut malgré tout relativiser. Dans le reservoir des formations ultra-influencées, certaines tirent leur épingle du jeu grâce à savoir faire et un bagage technique hors pairs. Mais pas que ! Car certains effrontés ne se contentent pas de s’inspirer du passé (et du présent), ils font également preuve d’une créativité et d’une imagination réjouissantes.

Dans ce lot de confettis musicaux, les italiens de Barock Project trainent leurs guêtres depuis quasiment dix ans sans hystériser les échotiers et leur quatrième album intitulé Skyline devrait (enfin) ouvrir les esgourdent amatrices. Car ne nous voilons pas, Barock Project n’avait jusqu’ici pas l’attention soutenu qu’il méritait. Difficile de se faire un nom, qui plus est dans un pays qui regorge d’anciens talents (PFM, Banco etc.) et de nouvelles formations frémissantes (NoSound, Mangala Vallis et autres). Pourtant, le son déployé par ces gars-là n’a pas grand-chose à voir avec leurs compatriotes.

En optant pour une musique ultra-mélodique, qui fait taper du pied, pleine de funk, de jazz et de goûteux apartés, il faut plutôt regarder en direction des Flower Kings et de Transatlantic pour trouver une géolocalisation musicale satisfaisante. Sans oublier la tradition (la source Genesis coule à flots), l’écriture de l’album s’avère précise et permet aux musiciens de s’exprimer pleinement dans des compositions enthousiasmantes qui ne laissent pas de place à la sinistrose : basse ronflante, piano, orchestre, orgue, guitares bavardes en mode acoustique ou électrique, chant en anglais, des idées qui fourmillent, des breaks heureux, toute la panoplie est là. Ne lui manque que quelques morceaux mémorables, des mélodies qui accrochent immédiatement, ces petits détails qui transforment un (très) bon album en quelque chose d’essentiel. Pour le coup, ce Skyline s’avère extrèmement recommandable et dès-lors, les projecteurs peuvent légitimement se porter sur Barock Project… en attendant la suite de leurs aventures !

BAROCK PROJECT – SKYLINE

Barock Project - Skyline (2015)

Titre : Skyline
Artiste : Barock Project

Date de sortie : 2015
Pays : Italie
Durée : 70’27
Label : –

Setlist

1. Gold (8:40)
2. Overture (3:40)
3. Skyline (10:21)
4. Roadkill (5:59)
5. The Silence of Our Wake (10:47)
6. The Sound of Dreams (2:21)
7. Spinning Away (6:06)
8. Tired (9:58)
9. A Winter’s Night (4:38)
10. The Longest Sigh (7:57)

Line-up

– Luca Zabbini / keyboards, bass, backing vocals
– Luca Pancaldi / lead vocals
– Eric Ombelli / drums
– Marco Mazzuoccolo / guitars

With:
– Vittorio De Scalzi / vocals, flute on (3)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires