Arena - Contagion
3.5Note Finale

Bon, c’est vrai, Contagion est l’exemple typique de ce que peut produire Arena. Sa structure, sa composition qui entame les hostilités dans le dur (comme The Visitor) sur « Witch Hunt » laissant trainer des réminiscences de Queensryche dans son sillage, le cahier des charges est blindé. La suite aura beau alterner entre un rock alternatif plutôt léché, de la brit-pop étonnante et des éclairs heavy, Contagion conserve son équilibre précaire. En ressortent quelques morceaux bien sentis : « On the Box » sur lequel plane l’ombre de Steve Hackett et « This Way Madness Lie » qui permettent une nouvelle fois à John Mitchell de mettre sa guitare en avant, contrairement aux claviers de Clive Nolan qui ne dépassent pas souvent le minimum syndical. En se baladant sur un concept qui nous permet de suivre la recherche d’un remède dans un futur aussi sombre que l’enveloppe musicale, Contagion injecte ses nombreuses influences (Genesis, Camel, Marillion, The Strawbs, The Moody Blues, Pendragon) teintées du chant connoté, mais diablement efficace, de Rob Sowden (entre Fish et Peter Gabriel). Le résultat est probant, d’une violence assez classieuse, dans ses éclairs et ses noirceurs (« Cutting the Cards »). Surtout, ce cinquième album studio, conçu comme un ensemble cohérent, permettait à Arena de réussir un quasi sans faute. Non exempt de baisse de régime, Contagion mordait le néo-prog au cœur, sans tuer le père, en s’adaptant aux héritiers. Malheureusement, en manque d’inspiration, les anglais ne renouvelleront pas pareille aventure après ce bel ouvrage.

ARENA – CONTAGION

Arena - Contagion (2002)

Titre : Contagion
Artiste : Arena

Date de sortie : 2002
Pays : Angleterre
Durée : 58’44
Label : Verglas Music

Setlist

1. Witch hunt (4:17)
2. An angel falls (1:13)
3. Painted man (4:41)
4. This way madness lies (3:35)
5. Spectre at the feast (5:34)
6. Never ending night (3:23)
7. Skin game (4:43)
8. Salamander (3:59)
9. On the box (2:40)
10. Tsunami (2:38)
11. Bitter harvest (2:52)
12. The city of lanterns (1:22)
13. Riding the tide (4:28)
14. Mea culpa (3:46)
15. Cutting the cards (4:57)
16. Ascension (4:34)

Line-up

– Clive Nolan / keyboards
– Mick Pointer / drums
– Rod Sowden / vocals
– John Mitchell / guitars
– Ian Salmon / bass

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires