Amadeus Awad - Death is Just a Feeling
4.0Note Finale

DRares sont les nouveaux venus qui parviennent à maitriser pleinement leurs intentions, leurs ambitions et encore moins l’exécution des choses. Amadeus Awad est de cette trempe. Rapidement comparé à Arjen Lucassen (les interventions vocales de ce dernier, ajoutées au chant de Anneke Van Giersbergen n’y sont évidemment pas étrangers), la musique développée sur Death Is Just a Feeling se nourrit de bien d’autres choses encore : Pink Floyd (« Tomorrow Lies »), I.Q. (« Opia »), Pain of Salvation, Opeth, Katatonia sont ainsi sur les rangs. En développant des thèmes mortifères très autobiographiques (la perte de proches, les pulsions suicidaires), le musicien libanais ne se complait pourtant pas dans un style glauque ou dépressif. Bien accompagné (Elia Monsef, Marco Minneman sont également là), Awad peut laisser libre court à sa guitare, rejoignant même les territoires explorés par Dave Kerzner ou Neal Morse (« Temporary »).

You might be wondering why I wrote this song/It’s not a lullaby for the broken/It’s a breathless gasp from the depth of the weakest lung/My nightmares, unspoken.

Virtuose mais jamais démonstratif, cet album prouve surtout la maîtrise du sujet. Le climax atteint sur « Lonesome Clown » et ses douze minutes de mixture raffinée sur une tranche d’horizons variés, figure le tracé racé d’un album qui ne veut rien d’autre que ce qu’il est, à savoir une entrée en matière ultra codée mais d’une indéniable propreté, aux épices prog-rock subtilement dosées. La recette ne renverse peut-être pas la table mais elle nous donne l’occasion de découvrir un nouveau talent brut de décoffrage. Débarrassé de ses scories sous influences, Amadeus Awad promet bien des choses. L’amateur de musiques aventureuses à paysages multiples s’en réjouira et en remettra une couche sans mégoter !

AMADEUS AWAD – DEATH IS JUST A FEELING

Amadeus Awad - Death Is Just A Feeling (2015)

Titre : Death Is Just a Feeling
Artiste : Amadeus Awad

Date de sortie : 2015
Pays : Liban
Durée : 59’50
Label : Melodic Revolution Records

Setlist

1. Opia (5:35)
2. Sleep Paralysis (5:45)
3. Monday Morning (4:35)
4. Tomorrow Lies (8:43)
5. Lonesome Clown (12:30)
6. Temporary (8:36)
7. Time Of The Equinox (Bonus Track) (3:45)
8. Poetry of Time (Bonus Track) (10:20)

Line-up

– Amadeus Awad / Acoustic, Electric & Bass Guitars, Keyboards and Orchestration
– Anneke Van Giersbergen / Vocals
– Arjen Lucassen / Vocals
– Elia Monsef / Vocals
– Marco Minnemann / Drums on Tracks 2, 3, 5 & 6
– James Keegan / Drums on Track 4
– Nareg Nashanikian / Cello
– Rafi Nashanikian / Clarinet
– Dan Harper / Narration

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.