Alan Simon - Excalibur IV: The Dark Age of the Dragon
4.3TOP 2017

Après Excalibur III The Origins sorti en 2015, on pensait qu’Alan Simon en avait bel et bien terminé avec la légende arthurienne. Que nenni ! Avec ce quatrième opus, le compositeur entérine pour de bon (quoique, allez savoir) 25 ans d’une œuvre imposante, d’une quadrilogie plutôt rare dans l’univers rock. Avec cet épilogue fantasmé, Arthur se réveille donc 1000 ans après la perte de son rêve, de sa quête et d’Excalibur. L’occasion pour lui de découvrir notre monde « moderne« , fascinant puis oppressant pour ne pas dire mortifère et déprimant.

Comme à son habitude, notre ami s’est entouré d’une kyrielle de potes pas maladroits pour les 19 titres qui composent cet opéra-rock à la production lumineuse : John Helliwell (Supertramp), Martin Barre (Jethro Tull), Michael Sadler (Saga), Bernie Shaw (Uriah Heep), Moya Brennan (Clannad), Roberto Tiranti (Labyrinth) et même Alan Stivell (sur la formidable ouverture « The Wings of the Dragon »), parmi d’autres, apposent leur patine et leurs talents à cet univers sonique foisonnant qui mélange folk, celtique, traditionnel et rock rutilant à la Alan Parsons Project (« Don’t Be Afraid »). Une influence parmi bien d’autres.

Le résultat, comme toujours avec Alan Simon, dépasse le simple cadre d’un album classique pour devenir au fil de son écoute un véritable projet musical, bardé de mélodies accrocheuses, où surnage un vrai bonheur audible de jouer ensemble. Même si les thèmes déployés ne prêtent pas spécialement à la gaudriole (quand même), ils ne sombrent jamais dans un pathos qui transformerait cette joie collective en déprime fiévreuse. C’est aussi toute la force de cet Excalibur IV (et de son auteur) de parvenir à garder le cap, aborder des thèmes lourds, parfois, en conservant un regard sur le monde toujours éclairé. De ce farouche optimisme ressort une musique qui ne réinvente pas la roue, qui ne se veut ni expérimentale ni purement intellectuelle, qui peut même s’avérer trop naïve pour certains mais qui parvient à nous emporter par sa sincérité et son sens du travail bien fait, notamment sur les instrumentales vraiment réussies. Gageons que la version scénique saura une nouvelle fois rendre hommage à ce très beau travail collectif.

ALAN SIMON – EXCALIBUR IV: THE DARK AGE OF THE DRAGON

Alan Simon - Excalibur IV: The Dark Age of the Dragon

Titre : Excalibur IV: The Dark Age of the Dragon
Artiste : Alan Simon

Date de sortie : 2017
Pays : France
Durée : 72′
Label : Cherry Red Records

Setlist

01. The Wings Of The Dragon, 02. Alone, 03. Stonehenge, 04. I’m Not The Only One, 05. Calling For You, 06. Don’t Be Afraid, 07. Silver Moon, 08. Dreamers, 09. The Last Lament Of A Fairy, 10. The New Times, 11. Forget Your Sorrow, 12. The Fifth Season, 13. The Passion, 14. I Will Be For Ever, 15. Behind The Mist, 16. You Don’t Know, 17. You Are The Sunshine, 18. There Is Someone, 19. Dun Aengus Ii

Line-up

– Alan Simon / guitars, flute, vocals

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?