Airbag - The Greatest Show On Earth
4.5TOP 2013

L’air de rien, les gars de Airbag commencent sérieusement ressembler aux petits surdoués de la classe. Apparus en 2009 (Identity) avec l’image d’un nouvel ersatz moderne de Pink Floyd et cie, le groupe avait fait banco dans la foulée avec l’impeccable All Rights Removed (2011). Forcément zieuté par la communauté qui vit dans ces nordiques (encore une fois) la preuve que “le prog-rock venu du froid c’est quand même quelque chose de chaud bouillant“, The Greatest Show On Earth débarque sans effets d’annonce ni trompettes inutiles. Un sens de la discrétion qui n’enlève rien à ses qualités de première bourre.

Comme les pages d’un journal intime, nous retrouvons toute les saveurs du groupe : guitares planantes, ambiances couvertes par des orgues subtilement vintage, un instinct mélodique éblouissant, une production lumineuse. Airbag ne s’est pourtant pas reposé sur ses lauriers. En ce sens, voici peut-être l’album le moins paisible du combo, qui le voit adopter des sonorités plus rugueuses sans jamais se laisser aller au malaise, pouvant ainsi rapprocher certains passages de Porcupine TreeRedemption ») sans jamais oublier ses origines. Et si l’on doit parler d’influences, on ne manquera pas d’évoquer l’ombre tutléaire de Pink Floyd, évidemment, et le cousinage géographique et musical de Gazpacho dans cette habileté à marier les compositions imparables (« Silence Grows ») et les titres sautillants qui font taper du pied (« The Greatest Show On Earth »). Le saupoudrage psychédélique témoigne encore de cette volonté d’alléger toute charge inutile (« Call Me Back », splendide de subtilité).

Malgré tout, l’album sonne très seventies, et cela s’explique autant par les influences qui jalonnent la vie du groupe que la volonté manifeste de retrouver l’esprit originel du genre. Une forme de pureté qui se déploie dans la manie de purger leurs compositions de toute futilité. Disque multicolore relativement court (50 minutes environ), sans gras ni boursoufflures, The Greatest Show On Earth contient tout ce que Airbag a toujours promis de donner : une épiphanie de rock progressif à la fois classique et moderne, pour tous ceux qui ont rêvé d’entendre se croiser les grands titres protéiformes (« Surveillance, part 2&3 ») à grands coups d’orgues, de guitares et de basse dodue ; la maestria mélodique donnant toute la chair indispensable au grand frisson. Cette musique de l’aube est un véritable baume au cœur.

AIRBAG – THE GRATEST SHOW ON EARTH

Airbag - The Greatest Show On Earth (2013)

Titre : The Greatest Show On Earth
Artiste : Airbag

Date de sortie : 2013
Pays : Norvège
Durée : 50’21
Label : Karisma Records

Setlist

1. Surveillance (Pt.1) – 02:23
2. Redemption – 07:02
3. Silence Grows – 05:54
4. Call Me Back – 11:15
5. The Greatest Show on Earth – 07:02
6. Surveillance (Pt.s 2-3) – 16:45

Line-up

Bjørn Riis / Guitars, Keyboards, Backing Vocals, Bass
Asle Tostrup / Vocals, Keyboards, Programming
Henrik Fossum / Drums
Jørgen Hagen / Programming, Keyboards
Anders Hovdan / Bass

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires