Agusa - Högtid
4.5Note Finale

C’est encore de suède (décidément quel vivier possèdent les scandinaves) que vient le quatuor Agusa. Tobias Pettersson (basse), Mikael Ödesjö (guitar), Dag Strömkvist (batterie) et Jonas Berge (orgue) proposent un album furieusement rétro et ancré dans le début des années 70. Högtid (fête en suédois) est entièrement instrumental, à part « Stigen Genom Skogen » qui possède un petit couplet chanté en suédois, livré dans un digipack sans livret. Minimaliste.

Minimaliste, la musique d’Agusa ne l’est assurément pas. On replonge avec ce disque avec délices dans les early seventies, en pleine mode psychédélique. L’album fait le lien entre les compositions de cette époque et la production et le son d’aujourd’hui. Agusa cite Colosseum et Amon Duul II comme source principale d’inspiration et d’influence. Leur son évoque effectivement des ténors du passé mais avec une touche de modernité qui leur est propre.

Dès le premier morceau « Uti Vår Hage », on est emporté par un torrent d’orgue alternant avec une guitare déchirée, acérée qui nous fait replonger à l’époque du flower-power et de l’acide. « Melodi Från St Knut » démarre sur un tempo entrainant plus festif, toujours avec cette dualité / complémentarité orgue/guitare. « Östan om sol,västan om mane » qui suit est une longue suite de 14mn démarrant par des arpèges de guitares sur des nappes d’orgue discret et survolées de chœurs éthérés, quasi en transe. En fermant les yeux, on se croirait à un concert du Grateful Dead ! Après quelques minutes, la comparaison s’arrête, la rythmique, syncopée se met en branle et la musique se fait entêtante, lancinante… un vrai trip de LSD du début à la fin ce morceau, incroyable. « Stigen Genom Skogen » change un peu la donne en étant moins hypnotique et bien plus énergique, un genre de Santana meets Anglagard meets Jon Lord…. Comme une jam improbable d’après Woodstock… qui file des coups de boutoir d’orgue. La section rythmique basse batterie est exceptionnelle sur ce titre. « Kärlek Från Agusa » qui termine l’album en fanfare est le morceau le plus court, 3mn de fiesta organique, psychédélique jusqu’à la dernière note.

On n’a pas entendu d’albums comme celui-ci depuis plus de quarante ans. Savant mélange de psychédélisme, de rock progressif, voire de fusion, porté par des conversations de guitares et d’orgues inventives et une rythmique sans faille, Högtid est une franche réussite. On ne sait pas encore si cet OVNI dans le paysage actuel sera un one-shot ou le premier album d’un groupe nostalgique d’une certaine époque, mais j’espère qu’il y aura une suite. Une des très belles découvertes et bonnes surprises de 2014.

Photo : Karin Colvin

Cet article est également paru dans le n° 91 de Koid9 magazine.

AGUSA – HÖGTID

Agusa - Hogtid (2014)

Titre : Högtid
Artiste : Agusa

Date de sortie : 2014
Pays : Suède
Durée : 44’05
Label : Transubstans Records

Setlist

1. Uti vår hage (11:05)
2. Melodi från St Knut (7:55)
3. Östan om sol, västan om måne (14:04)
4. Stigen genom skogen (7:56)
5. Kärlek från Agusa (3:05)

Line-up

– Tobias Pettersson / bass
– Mikael Ödesjö / guitar
– Dag Strömkvist / drums
– Jonas Berge / organ

VOTRE AVIS :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.