A.C.T - Circus Pandemonium
4.0Note Finale

Onze ans après le certifié “grand œuvre” Last Epic (2003) et huit ans après le chouïa moins retentissant Silence (2006), revoilou les suédois de A.C.T., fleuron d’un Art Rock progressiste, qui sait donner de la voix et du corps sans verser dans l’atmosphérique, le nébuleux, le glauque ou la rixe post-rock apocalyptique.

L’air de rien, surtout, le groupe sait déployer des trésors de technique pour parvenir à rendre facile ce qui ne l’est franchement pas. Avec Circus Pandemonium, A.C.T. passe la vitesse supérieure. Sa mise en scène d’abords, à travers le concept d’un cirque déglingué de monstres (Freaks et Elephant Man en ligne de mire) et dirigé par une brute alcoolique notoire. C’est par une atmosphère savamment bruitée et la prestation théâtrale d’Herman Saming que l’on peut entrer dans cet univers multicolore : la guitare volubile (mais pas trop) de Ola Andersson, les claviers de Jerry Sahlin et la rythmique portée par Peter Asp et Thomas Lejon font le reste. Et il en faut, de beaux restes, pour balancer un « Manager’s Wish » qui déménage sec.

Mais attention, l’album est en terrain meuble. Il bouge, frémit, frissonne de partout avec ses influences multiples : Rush, Dream TheaterEverything’s Falling »), Kansas, QueenThe End »), TotoA Truly Gifted Man »). Grâce à ses interludes qui affleurent comme autant de respirations, Circus Pandemonium développe son storytelling entre riffs tranchants (« Confrontation »), cordes (« A Mother’s Love »), passages biscornus (« A Failed Escape Attempt ») et ballade soyeuse (« The Funiest Man Alive »). Tout ce barnum produit un mélange étonnant et improbable mais la greffe ne souffre d’aucun rejet.

A.C.T. – CIRCUS PANDEMONIUM

ACT - Circus Pandemonium (2014)

Titre : Circus Pandemonium
Artiste : A.C.T.

Date de sortie : 2014
Pays : Suède
Durée : 56’17
Label : Marquee Avalon

Setlist

1. Intro (1:01)
2. The End (5:56)
3. Everything’s Falling (4:55)
4. Manager’s Wish (5:54)
5. A Truly Gifted Man (6:44)
6. Presentation (1:03)
7. Look At The Freak (1:13)
8. Argument (1:06)
9. Confrontation (1:12)
10. A Mother’s Love (2:37)
11. The Funniest Man Alive (3:46)
12. Scared (Japanese bonus track) (4:43)
13. A Failed Escape Attempt (5:18)
14. Lady In White (4:40)
15. Freak Of Nature (5:59)

Line-up

– Jerry Sahlin / synthesizers, vocoder, vocals
– Ola Andersson / electric and acoustic guitars, vocals
– Peter Asp / bass guitar
– Herman Saming / vocals
– Thomas Lejon / drums, percussion

Guests:

– Peter Rider / voice
– Imogen Ross / voice
– Jim Gilmour / keyboards (track 9)
– Sara Wendelford / vocals (track 10)
– Linnea Olnert / vocals (tracks 3, 5, 11, and 12)
– Martin Svensson / strings and orchestra

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires